Nancy : impact du reconfinement dans le secteur culturel

Les habitants du Grand Nancy vont être soumis à un deuxième confinement dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 octobre à minuit. Ce jeudi, toutes les modalités du  reconfinement n’ont pas encore été annoncées. Quel impact aura-il sur le secteur culturel ?

Le cirque Arlette Gruss en octobre 2020.
Le cirque Arlette Gruss en octobre 2020. © France 3 Nancy
Ce jeudi 30 octobre 2020 à minuit, pour contrer la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus, tous les départements français seront assujettis à un reconfinement jusqu’au 1er décembre. En Meurthe-et-Moselle, les habitants du Grand Nancy attendent les nouvelles mesures présentées à l'Assemblée nationale et leurs restrictions, qui s’appliqueront à de nombreux domaines d’activité. Déjà particulièrement impacté, le secteur culturel pourra-t-il s’adapter ?

Premier touché, le cirque Arlette Gruss qui a installé son chapiteau place Carnot. Le séjour s’arrête brutalement ce soir, après deux derniers spectacles programmés à 15h et à 18h30. Le final de 18h30 sera diffusé sur les réseaux sociaux à partir de 20h. Un mois après avoir repris la route avec ses 130 employés, 50 semi-remorques et sa cathédrale de toile, la tournée est une nouvelle fois interrompue. 35.000 personnes ont quand même pu assister au nouveau spectacle, "ExcentriK", dans un accueil totalement repensé pour limiter au maximum les risques liés au Covid-19.

N’étant pas considérés comme des commerces de premières nécessités, les librairies baisseront le rideau à minuit. La perte conséquente d’activité viendra aggravée leur situation économique déjà affaiblie par la concurrence du commerce électronique.

La plupart des établissements recevant du public non indispensables à la vie du pays seront donc fermés à minuit. C’est le cas des cinémas du Grand Nancy. "Les trois derniers mois de l’année représentent 50% de notre chiffre d’affaire", nous dit Hervé Cassin, propriétaire du Cinéma Royal Saint Max. "Nous allons connaître une énorme perte d’exploitation."

Dans l'attente des annonces du premier ministre Jean Castex, les bibliothèques-médiathèques municipales étaient quant à elles dans le flou total à 17h30.
 
Le Théâtre La Manufacture à Nancy en 2019.
Le Théâtre La Manufacture à Nancy en 2019. © France 3 Nancy

Enfin, comme l'Opéra National de Lorraine, les salles de spectacle ont annulé les représentations ou modifié leurs calendriers. Pour permettre d’assister au spectacle et de rentrer chez soi avant 21h, le Théâtre de la Manufacture avait aménagé les horaires de chaque représentation.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé culture