ISS : Thomas Pesquet cède sa place à l'astronaute sarrois Matthias Maurer ex-étudiant à Nancy

Six mois après le début de sa mission, Thomas Pesquet devrait revenir sur Terre ce week-end. Dimanche 7 novembre, Matthias Maurer et son équipage prendront le relais à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS).

Il est le quatrième allemand à rejoindre la Station Spatiale Internationale (ISS).
Matthias Maurer fait partie de la nouvelle mission Crew-3. Les astronautes américains Raja Chari, Kayla Barron et Tom Mashburn partiront avec lui, dimanche 7 novembre 2021, à 23 h 36 heure locale, depuis Cap Canaveral, en Floride.

La Nasa et SpaceX ont reporté, lundi 1er novembre, pour la deuxième fois, le décollage de la fusée en raison d'un problème de santé chez l'un des membres de l'équipage. Matthias Maurer passera six mois en orbite avec ses co-équipiers pour réaliser plusieurs expériences européennes et internationales en "micropesanteur".

Âgé de 51 ans, c'est le premier voyage dans l'espace pour ce docteur en ingénieurie des sciences. En 1996, il intègrait l'école européenne d'ingénieurs en génie des matériaux (EEIGM), à Nancy.

Un entraînement intensif

Originaire de Sarre (Allemagne), Matthias Maurer a été sélectionné en 2015 par l'Agence Spatiale Européenne (ESA) pour conduire les opérations de Crew-3. En 2016, il a passé plus d'une quinzaine de jours en mission sous-marine, dans la station de recherche Aquarius. L'objectif était de se mettre dans les conditions d'un vol spatial.

Matthias Maurer prendra en quelque sorte le relais de la présence européenne dans la station.

Cité de l'espace

L'astronaute allemand est considéré comme la doublure de Thomas Pesquet. Pour cette mission, ils ont suivi la même formation. "Matthias Maurer prendra en quelque sorte le relais de la présence européenne dans la station", indique même la Cité de l'espace sur son site. 

Thomas Pesquet est à bord de l'ISS depuis le 23 avril dernier. Pour l'heure, aucune date sur son retour n'a été officialisée. La Nasa n'exclut pas une passation indirecte entre les deux équipages.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
espace culture sciences astronomie