Nancy: manifestation citoyenne de Gilets Jaunes, décroissants et anti-Cigéo sous le signe de la Commune de Paris

150 personnes ont manifesté à Nancy dans le cadre d’un rassemblement citoyen, samedi 22 mai. Une manifestation sous le signe de la Commune de Paris. Elle a regroupé Gilets Jaunes, décroissants, anti-5G et anti-Cigéo ainsi que des nouveaux venus : le Bloc lorrain.

Ils sont peu nombreux, le déplorent, mais sont sans doute les plus motivés. Les 150 manifestants présents sur la place Simone Veil à Nancy, samedi 22 mai 2021, appellent à la convergence des luttes, afin de faire émerger un nouveau "Front populaire" humaniste.

La manifestation a regroupé des Gilets Jaunes, des décroissants, des anti-5G, des anti-Cigéo ainsi qu’un nouveau venu : 'Le bloc lorrain'.

Cette association défend des principes libertaires et de solidarité : "nous effectuons des maraudes pour nourrir les personnes à la rue, de l’aide alimentaire pour les étudiants. Nous faisons aussi des replantations sauvages et protégeons les manifestants des violences policières", explique Kevin, le président. La toute jeune association revendique 70 adhérents et déjà quelques actions à son actif.

Nous allons proclamer la Commune de Nancy.

Jean-Paul Madier, Gilet Jaune de Nancy Porte Sud

Au cœur de la manifestation, les Gilets Jaunes donnent de la voix.
Ils appellent à l’avènement d’une démocratie authentique, avec, en tout premier lieu, la mise en œuvre du référendum d’initiative citoyenne : le RIC. Leur modèle : la Commune de Paris. "Nous allons proclamer la Commune de Nancy. Tout le monde pourra y participer, à condition d’œuvrer pour le bien commun, la solidarité et le mieux-vivre", déclare Jean-Paul Madier.

Après un parcours sans encombre ni incident, les manifestants ont officiellement proclamé la naissance de la Commune de Nancy au pied de l’immeuble de la Métropole du Grand Nancy.