Nancy: un nouveau vendredi de mobilisation pour Youth for climate

Publié le Mis à jour le

Le mouvement Youth for climate multiplie les actions et les marches chaque vendredi depuis le 15 mars 2019. En ce 3 mai, le groupe de Nancy a décidé d'aller à la recontre des collégiens et des lycéens pour les sensibiliser aux changements climatiques.

Nous vous proposons une rencontre avec Charles Mazingand, membre du mouvement Youth for climate Nancy.
Une nouvelle journée d'action ce vendredi 3 mai, dans le cadre des Fridays for Future, prévoyait d'emmener les jeunes militants, de collèges en lycées, sur Nancy pour sensibiliser un maximum de jeunes gens à la sauvegarde de l'environnement.
Quel est l'objectif de votre action de ce jour?

- Notre objectif c'est d'abord de sensibiliser notre génération sur les enjeux climatiques actuels et éventuellement de les inviter à s'engager dans ces enjeux-là. On leur expose le dérèglement climatique, la perte de biodiversité et on essaye de leur faire prendre conscience des problèmes actuels.

Votre mouvement prend de l'ampleur?

- On entend de plus en plus parler de nous. Nos rangs se remplissent, on se connaît de mieux en mieux. Médiatiquement, on constate que le mouvement national prend de plus en plus d'ampleur.

Qu'attendez-vous du le G7 de l'environnement qui se tient à Metz les 5 et 6 mai?

- On en attend peu.

On pense que ça aboutira à des lois peu contraignantes avec des objectifs assez flous.

Il y aura un collectif écologiste qui sera là-bas pour faire entendre aux ministres les vraies préoccupations écologiques actuelles.

Prochaine action prévue par l'association le 24 mai, jour de grève internationale pour le climat.