Nancy : premier conseil municipal pour Mathieu Klein, 500.000 euros pour le commerce et un nouveau poste de police

Commerces, sécurité et transition écologique : programme chargé pour ce premier conseil municipal de l'ère Mathieu Klein. Et premières mesures phares : 500.000 euros en faveur du commerce local, création d'un poste de police municipale dans le quartier Saint-Nicolas et des brumisateurs dès cet été.

Le premier conseil municipal de la nouvelle majorité était retransmis
Le premier conseil municipal de la nouvelle majorité était retransmis © Jean-Christophe Panek

Lors de son investiture, dimanche dernier, Mathieu Klein déclarait que l'été serait studieux pour lui mais aussi pour son équipe fraîchement élue. Promesse tenue avec ce premier conseil municipal en plein mois de juillet. "Ces 100 premiers jours doivent donner une impulsion" déclarait, dans la semaine, le nouveau maire de Nancy sur son compte twitter, "Il y a beaucoup d’enthousiasme mais il est doublé d’une exigence de résultats et de ne pas décevoir. C’est une préoccupation de chaque seconde de me dire que nous devons réussir." Interdiction donc de se reposer sur ses lauriers, il faut marquer les esprits, tourner la page à la fois de la campagne et de la précédente majorité : en clair, entrer dans le dur.

500.000 euros en faveur du commerce local

Soutenir le commerce local, c'est l'une des promesses de campagne du candidat Mathieu Klein. La voilà aujourd'hui actée sur le "principe" précise Areski Sadi, adjoint en charge de la dynamique commerciale, "les détails techniques, juridiques et les partenariats seront précisés la semaine prochaine. C'est une mesure destinée à soutenir le pouvoir d'achat mais aussi la solidarité "

Je suis heureux d'avoir débuté ce mandat sous le signe de la mobilisation en faveur du commerce local et de proximité

Mathieu Klein, maire de Nancy

En clair, il s'agit de la création d'un bon d'achat bonifié de 20%. "Si une personne achète un bon d'achat de 8 euros, il reçoit un bon d'achat bonifié de 10 euros. La ville abonde donc pour soutenir le pouvoir d'achat des Nancéiens" explique Areski Sadi. "La crise dans laquelle est plongée le commerce de proximité n'est pas limitée au début de la crise sanitaire" a ajouté Mathieu Klein, "la question des difficultés des commerces de quartier ou de centre-ville, nous en avons déjà débattu à de multiples reprises. C'est la première mesure concrète de ce mandat. Elle vise tout à la fois à donner plus de pouvoir d'achat au Nancéiens en le liant aux commerces de la ville... Je suis heureux d'avoir débuté ce mandat sous le signe de la mobilisation en faveur du commerce local et de proximité". Cette mesure, sous forme de bons numériques et dématérialisés, devrait entrer en vigueur dès le mois d'août. Le montant maximum d'achat n'a pas été précisé.

Un poste de police municipale dans le quartier Saint-Nicolas

Un policier pour 1.000 habitants, c'est l'objectif que s'est fixé la nouvelle majorité. Cela va se traduire par l'embauche dans un premier temps de trois nouveaux policiers municipaux. Côté approche et philosophie, Lionel Adam, adjoint au maire en charge de la sécurité, l'a précisé en trois mots : "prévention, médiation et sanction." Dans un quartier de Nancy, qui n'est pas encore défini, une expérimentation sera menée sur l'ilotage. Côté annonce concrète : la création d'un poste de police municipale de proximité aux Bains Douches dans le quartier Saint-Nicolas. "Cela correspond à une vraie attente des habitants et des commerçants" a ajouté Lionel Adam.

"Il s'agit de faire évoluer les objectifs de la police municipale pour une plus grande proximité" a précisé Mathieu Klein, "c'est essentiel que cette action s'articule autour de brigades d'ilotage ou par l'implantation de lieux dans certains quartiers. L'objectif, c'est de veiller à la tranquillité des habitants." La lutte contre le harcèlement de rue sera également une priorité.

Parmi les autres annonces de ce premier conseil municipal, Isabelle Lucas, adjointe en charge de l'urbanisme écologique a confirmé le lancement d'études sur la création d'un miroir d'eau au parc de la Pépinière et la mise en place de brumisateurs dans la ville dès cet été. Côté fiscalité, elle sera stable : pas d'augmentation des impôts et maintien des taux existants de taxe foncière sur le bâti et le non bâti. Enfin, la ville participera à un dispositif favorisant les vacances pour les enfants. 300 jeunes Nancéiens pourraient en bénéficier.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter