Nancy : la lettre écrite à bord du Titanic n'a pas trouvé preneur

Publié le Mis à jour le
Écrit par Didier Vincenot .

Cadre de la remise aux enchères d'une lettre écrite à bord du paquebot "Titanic" quelques jours avant son naufrage, l'hôtel des ventes Anticthermal à Nancy a du une nouvelle fois retirer l'objet de la vente. La missive d'Edward Pomeroy Colley, passager de 1ère classe, n'a pas trouvé preneur.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Une nouvelle fois, la lettre écrite à bord du Titanic lors de son voyage fatal n' pas trouvé preneur et a du être de nouveau, comme au mois d'octobre, retirée de la vente proposée par AnticThermal, samedi 15 décembre 2018.

La missive était estimée entre 30.000 et 50.000 euros et a attiré un public nombreux car d'autres lettres du même type avaient déjà été vendues dans le monde à plus de 100.00 euros.

Mais aucune enchère n'a pu atteindre le niveau souhaité, la lettre a donc été retirée.

Un témoignage historique inédit

Il s'agit d'une lettre de plusieurs pages, écrite par un passager de 1ère classe, Edward Pomeroy Colley, (pour consulter sa biographie, en anglais, cliquez ici) postée lors d'une escale et 4 jours avant le naufrage de 1912 devenu célèbre.

La lettre évoque la vie à bord, les passagers qui embarquent lors d'une escale, enfin une joyeuse description d'une traversée qui devait être idyllique...

Le destin en décida tout autrement, et le rédacteur de la lettre, malheureusement, perdit la vie dans le naufrage, comme 1 500 autres passagers. 

700 personnes seulement ont pu être sauvés.

Le naufrage du paquebot RMS "Titanic" est resté célèbre.

Dans l'histoire du début du XXème siècle, mais aussi parce qu'il a gardé une certaine part de mystère, a donné lieu à de nombreuses interprétations, livres et longs métrages.

Sans oublier des fouilles sous marines qui ont permis de remonter à la surface de nombreux vestiges du paquebot abîmé en mer.

Pour voir notre reportage, CLIQUEZ ICI.

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité