Cet article date de plus de 3 ans

Un nouveau contrôle technique automobile plus contraignant

A partir de mai 2018, le contrôle technique automobile sera plus contraignant. De nouveaux points de contrôle seront mis en oeuvre, et dans certains cas, l'automobiliste n'aura que 24 heures pour faire effectuer les réparations, faute de quoi son véhicule sera immobilisé.
Le nouveau contrôle technique sera plus étendu aux éventuelles défaillances
Le nouveau contrôle technique sera plus étendu aux éventuelles défaillances © Boris Kratschmar - France 3 Lorraine

De nouvelles dispositions concernant le contrôle technique automobile seront mises en oeuvre en mai 2018.
Avec 9 points de contrôles supplémentaires, des réparations à effectuer sous 24 heures, et une augmentation du prix du contrôle.


Reportage de Eric Molodtzoff et Boris Kratschmar
durée de la vidéo: 01 min 34
Un nouveau contrôle technique automobile plus contraignant ©France 3 Lorraine


Nouveau, votre prochain contrôle technique ??
Assurément nouveau.


L'anonnce sur le site officiel Service-Public.fr
L'anonnce sur le site officiel Service-Public.fr © Service-Public.fr


400 points de contrôle (contre 124 auparavant). 
Pas une grande nouveauté, sauf que d'autres dispositions, plus contraignantes, entrent en jeu.

Comme par exemple cette notion nouvelle de "défaillance critique du véhicule". (3 %  des véhicules contrôlés selon le gérant du centre de contrôle technique interrogé dans notre reportage).
En gros, celle qui pourrait affecter la sécurité directe liée à la conduite, comme des pneus lisses, des freins hors service, etc...

En ces cas de figure, ce ne seront plus 2 mois comme actuellement, mais seulement... 24 heures qui vous seront accordées pour remettre votre véhicule aux normes techniques imposées.

A noter que la contre visite sera payante (entre 10 et 30 euros selon les enseignes), la durée du contrôle passera de 30 à 50 minutes, avec une visite évidemment plus chère (+ 20 % en moyenne).

Et si vous vous avisiez de passer outre ces réparations sous 24 heures, le tarif de l'amende, c'est 135 euros et votre véhicule immobilisé.


Les points de contrôle actuels

Tous les véhicules sont soumis aux mêmes vérifications.

Plus de 124 points regroupés en 10 fonctions principales sont contrôlés :
Ce contrôle technique périodique s'effectue sans démontage.
La vignette a une validité de 2 ans.


Modification des règles du contrôle technique
L'arrêté du 2 mars 2017 relatif à l'organisation du contrôle technique prévoit qu'à compter du  20 mai 2018, le nombre de points de contrôle passera de 124 à 400.
Par ailleurs, en cas de défauts considérés comme critiques (c'est-à-dire constituant un danger immédiat pour la sécurité routière), le délai pour effectuer les réparations sera réduit à 24 heures sous peine d'immobilisation du véhicule.

Source - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
automobile économie circulation transports