Nancy : la métropole aménage une base de loisirs gratuite, mais crée la polémique en fermant deux piscines

La Métropole du Grand Nancy aménage une base de loisirs autour du plan d’eau de la Méchelle. Ce mois de mai 2021 voit émerger les structures d’accueil du public mais aussi une polémique suite à la fermeture cet été de deux piscines de l’agglomération dont celle de Laxou.

Vendredi 21 mai. Un vent frais dessine des risées sur le plan d’eau de la Méchelle sous un ciel menaçant. Les travaux d’aménagement des deux bassins de baignade côté Tomblaine vont bon train et sont annonciateurs de soleil et de détente.

Pour Hervé Féron vice-président en charge des sports à la Métropole c’est un équipement ambitieux qui sera mis cet été à la disposition du plus grand nombre : "cette base de loisirs ce sont 40.000 m2 dont 700 m2 de baignade aménagés pour accueillir dans de bonnes conditions sanitaires 3.000 personnes par jour."

La plage des 2 rives ne sera pas un simple site de baignade. Elle sera aussi un lieu avec des activités culturelles, environnementales et sportives. Plus de 1.000 actions associatives sont programmées. De quoi satisfaire de juin à septembre le plus grand nombre, c’est du moins l’ambition affichée par la Métropole. Un pass mobilité gratuit sera proposé aux communes qui le souhaitent.

On déshabille Pierre pour habiller Paul

Laurent Garcia, maire de Laxou

Sauf que cet été verra la fermeture des piscines de Laxou et de Laneuveville-devant-Nancy.  Une décision qui a déclenché la colère du maire de Laxou rejoint par le président du groupe d’opposition à la Métropole, Jean-François Husson.

Ils dénoncent une décision arbitraire et la fermeture d’équipements indispensables, "c’est une piscine de proximité, à taille humaine. On déshabille Pierre pour habiller Paul" se récrie Laurent Garcia, lequel précise qu’il est favorable à la base de loisirs mais pas au prix du sacrifice de sa piscine pendant les mois les plus chauds.

C’est une polémique qui n’a pas lieu d’être pour les élus de la majorité. "C'est un mauvais procès ! La fermeture de la piscine de Laxou n’a rien à voir avec la plage des deux rives" souligne Hervé Féron qui déplore que cette polémique occulte l’intérêt du projet.

Laurent Garcia a écrit au président de la Métropole, Mathieu Klein, lui demandant de sursoir à la fermeture de la piscine et lancé une pétition qui, selon l’édile, a déjà recueilli 1.200 signatures. Le vice-président chargé des sports à la Métropole reconnait que dans une situation financière contrainte, il est nécessaire d’arbitrer. La base de loisirs sera ouverte du 15 juin au 5 septembre 2021.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique polémique société sport météo sorties et loisirs