• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Pulligny : le cauchemar de la fermeture prochaine de la boulangerie va-t-il devenir un conte de Noël ?

La devanture de cette boulangerie de Pulligny (Meurthe-et-Moselle) qui risque de fermer si un repreneur ne se manifeste pas avant le 25 décembre. / © Bruno Demange - France 3 Lorraine
La devanture de cette boulangerie de Pulligny (Meurthe-et-Moselle) qui risque de fermer si un repreneur ne se manifeste pas avant le 25 décembre. / © Bruno Demange - France 3 Lorraine

Voici une semaine, nous vous racontions l'histoire d'une boulangerie, risquant de fermer juste après Noël, faute de repreneur. Notre article s'est finalement révélé bien plus performant que nous ne pouvions l'imaginer : 9 repreneurs potentiels examinent le dossier. Le point ce dimanche 2 décembre.

Par Bruno Demange

C'était dimanche dernier : nous publiions un article sur la situation de cette boulangerie familiale de Pulligny, à 20 km au sud de Nancy, ouverte depuis 47 ans, et risquant de fermer juste après le jour de Noël. Cela faisait plus d'un an que les actuels propriétaires cherchaient tout type de solutions, mais rien n'avait abouti. Ils s'attendaient donc à "tirer le rideau" définitivement le 25 décembre 2018. C'était sans compter la grande puissance de feu qu'Internet peut représenter. Dès le lendemain de la publication, le téléphone de la boulangerie n'a pas arrêté de sonner. Des visites ont été calées, et des dossiers sont même engagés.

Concrètement, 9 contacts ont été jugés "très sérieux" par les propriétaires, 5 sont déjà venus visiter, et 3 déclarent être en train de constituer un dossier pour tenter d'obtenir un financement. Sonia, la fille des fondateurs de l'établissement, n'en revient pas :

C'est énorme ! c'est un véritable conte de fée ! Avec beaucoup de regrets, nous commencions à nous forcer à nous faire une raison : l'histoire risquait de s'arrêter. Là, c'est tout simplement surréaliste !"


Il y a le nombre, mais il y a aussi la particularité des appels. Un des visiteurs est venu de Belgique. Un autre, ancien de ce secteur du Xaintois (où ce village de Pulligny se trouve) mais vivant désormais au Japon, se dit prêt, quant à lui, à investir pour contribuer au maintien de la boulangerie.
Voilà qui faciliterait les dossiers des éventuels repreneurs, dans l'hypothèse où les banques "bloquent" au niveau des garanties (comme cela avait été le cas voici quelques mois avec une personne très intéressée).

Internet a donc permis à cette information de bien circuler. De nombreuses personnes se sont également manifestés pour proposer leurs services pour devenir employés dans cette boulangerie. Cela avait en effet été un problème pour un repreneur potentiel qui avait abandonné, faute d'avoir pu trouver un salarié pouvant travailler à plein temps (et notamment week-end et jours fériés). 

Les propriétaires ont évidemment repris contact avec ce repreneur pour leur faire part du fait qu'ils avaient des candidats salariés...mais le repreneur en question leur a alors fait savoir qu'il était finalement parti sur autre chose. Toutefois, l'existence de ces candidats reste une grande richesse pour tout autre repreneur. Si l'un des 9 (ou un autre) même son dossier jusqu'au bout, et poursuit l'activité, il sera peut-être très content de disposer de contacts de salariés potentiels, notamment s'il est engagé dans d'autres activités.

Y aura t'il une suite après le 25 décembre ? Affaire à suivre !




 

Sur le même sujet

REIMS. Gilets jaunes et forains

Les + Lus