Le rappeur Young Chan MC aux Assises de Meurthe-et-Moselle

© FTV Lorraine
© FTV Lorraine

C'est un véritable florilège de crimes et de délits qu'examine la Cour d'Assises de Meurthe-et-Moselle. Accusés : le rappeur Young Chan MC, de son nom Yoni Sama et deux complices. Sur fond de trafic de stupéfiants, enlèvements, torture et actes de barbarie.

Par Didier Vincenot

Le récit des faits par Benoît de Butler et Myriam Deborbe
Le rappeur Young Chan MC aux Assises de Meurthe-et-Moselle
C'est un véritable florilège de crimes et de délits qui sera examiné par la Cour d'Assises de Meurthe-et-Moselle. Accusés : le rappeur Young Chan MC, de son nom Yoni Sama et deux complices. Sous fond de trafic de stupéfiants, enlèvement, torture et actes de barbarie seront notamment au programme. - France 3 Lorraine - Benoît de Butler - Myriam Deborbe - Aldo Parvillez

La musique adoucit les moeurs dit-on.
Pas forcément en matière de trafic de stupéfiants.

Début 2013, le rappeur Young Chan MC, qui commence a connaître une petite notoriété notamment en Guadeloupe, donne un concert dans une discothèque de la banlieue nancéienne.

Il y fait connaissance d'Alexia, qu'il chargera bientôt de convoyer une valise en Martinique.
La mère célibataire a besoin d'argent et accepte.
Elle n'ira pas loin. Interceptée par la Douane et les services de Police à l'aéroport de Fort-de-France, sa marchandise lui est confisquée.

Le rappeur, furieux, veut alors récupérer la valeur des 4 kg de cannabis contenus dans la valise interceptée.
Craignant que la jeune femme n'ait "étouffé" le prix de la drogue, il débarque à Nancy accompagné de son "manager" et d'un gros bras.

Ne trouvant pas Alexia, l'expédition punitive commence.
Un producteur proche d'Alexia est sequestré et torturé pendant plusieurs heures.

Grâce aux réseaux sociaux, le trio met la main sur Alexia.
Menaces de mort. Le rappeur exige son argent.
Alexia finit par donner l'adresse d'un petit caïd de quartier.

L'escalade de violence continue.
Apercevant l'individu, le trio tente de faire affaire avec lui à coups de... fusil à pompe, heureusement sans toucher personne.

Le trio sera interpellé par la police quelques jours plus tard en région parisienne.

Le gang comparaît cette semaine, et ce ne sont pas moins de 14 chefs d'inculpation concernant des crimes et délits, -notamment torture et actes de barbarie- que devra examiner la Cour d'Assises de Meurthe-et-Moselle.

Fonctionnement d'une Cour d'Assises. CLIQUEZ ci-dessous :




Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus