Street art à Nancy: une nouvelle fresque signée Vhils. Ou quand l'art interagit avec la pédagogie

Lundi 29 avril, plusieurs dizaines d'élèves de l'école Emile Gallé ont assisté au final de la réalisation d'une fresque de street art par le célèbre artiste Portugais Vhils. Une sortie scolaire dans le cadre d'un projet pédagogique culturel.
La fresque presque achevée de l'artiste Vhils.
La fresque presque achevée de l'artiste Vhils. © Yoann Rodier
Lundi 29 avril 2019, des élèves du groupe scolaire Emile Gallé se sont réunis autour du street artiste portugais Vhils pour inaugurer la fresque qu'il vient de réaliser pendant le week-end sur les murs de l'extension du groupe Emile Gallé à Nancy.
Les enfants de l'école Emile Gallé posent devant la fresque de l'artiste qu'ils ont rencontré.
Les enfants de l'école Emile Gallé posent devant la fresque de l'artiste qu'ils ont rencontré. © Yoann Rodier

Un projet pédagogique

Aiguiser le regard artistique des plus jeunes, voilà l'objectif de la rencontre entre Vhils et les élèves de l'école Emile Gallé de la cité ducale. Par le biais de divers ateliers organisés par l'école, en partenariat avec Vhils et son équipe et accompagnés par l'agence Le Loup Blanc, les élèves des 17 classes ont eu l'opportunité de réaliser leur propre fresque. Ce projet né en septembre 2018, voit donc enfin le jour.

La création de la fresque de Vhils, située à l’intersection de l'avenue du Dr Heydenreich et de l’avenue de Strasbourg, s'inscrit dans la démarche "ADN-Art Dans Nancy". Un appel à projet avait été lancé par la Ville de Nancy. C'est Vhils, l'heureux élu, qui a pu se voir offrir un pan de mur entier pour laisser parler sa créativité. 

Vhils, un artiste à part entière

Détruire pour mieux créer, créer pour s'exprimer. L'artiste portugais possède une méthode bien à lui pour faire parler son art.
A l'aide d'un marteau, d'un burin et parfois même d'un marteau piqueur, Vhils altère les murs pour mieux les recouvrir.
Sa technique c'est "scratching the surface" (gratter les surfaces). Sa marque de fabrique, ce sont des visages anonymes. Shanghaï, Rio de Janeiro ou encore New York ont été des lieux d'exposition pour l'artiste. 
La fresque murale de l'artiste Vhils prend vie petit à petit.
La fresque murale de l'artiste Vhils prend vie petit à petit. © Yoann Rodier
Vhils, de son vrai nom Alexandre Farto est né en 1987.
Âgé de seulement 13 ans, Alexandre débute le street art dans les rues de Lisbonne. Trouvant peu à peu sa patte de street artiste, il obtient une renommée internationale. Vhils ne se contente pas seulement de miner les murs, il entame ensuite un véritable travail artistique. Il joue avec la lumière, s'amuse avec les contrastes. 

Les rues et les murs de Nancy contiennent désormais quatre oeuvres de street artistes, dont celle de Stanislas par Jef Aerosol.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture