Vandoeuvre-lès-Nancy : Hollande, Lucette et la politique de la ville

A l'occasion de son déplacement en Lorraine, jeudi 29 octobre 2015, le Président de la République a fait un détour par Vandoeuvre, une commune qui bénéficie du plan de rénovation urbaine. L'occasion d'un bain de foule et d'une rencontre avec Lucette Brochet une infirmière retraitée de 69 ans.

Ce détour n'était pas officiellement annoncé mais Stéphane Hablot, le maire PS de Vandoeuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle) avait été mis dans la confidence : François Hollande passerait visiter la ville avant d'évoquer la rénovation urbaine (voir le site de l'ANRU), dont notamment elle avait fait l'objet au sein du Grand Nancy, au conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, jeudi 29 octobre 2015. 

Une heure après avoir inauguré à Montigny-lès-Metz (Moselle) le centre du Service Militaire Volontaire (SMV), le président de la République était accueilli à Vandoeuvre par de nombreux journalistes et des habitants encadrés par un important dispositif policier.

François Hollande pour ce déplacement en Lorraine était accompagné de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, de Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, de Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, de Christian Eckert, secrétaire d'Etat au Budget, et de Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'Etat chargé des Anciens combattants et de la Mémoire.




Après un long un bain de foule qui l'a notamment mené jusqu'à l'école de musique, François Hollande s'est rendu au domicile de Lucette Brochet une infirmière retraitée de 69 ans qui habite dans un appartement qui a bénéficié du plan de rénovation urbaine mené par l'ANRU dans le Grand Nancy.

Mme Brochet réside depuis 20 ans à Vandoeuvre. Assise en face du chef de l'Etat, dans son tout nouvel appartement, elle raconte qu'auparavant son précédent logement "dans un tour de huit étages, donnait sur les poubelles avec des rats". "Ici je suis super bien", assure-t-elle partageant un café avec son invité non moins ravi.

"Merci de m'avoir reçu. Ici on est presque mieux qu'à l'Elysée, je peux vous le dire", a ainsi répondu le président.


"Il ne faut pas perdre de temps, il y a des gens qui attendent, changer la vie de quelqu'un c'est important", a affirmé aussi M. Hollande, avant une brève visite chez les voisins de la septuagénaire, un couple d'origine tunisienne qui lui a offert un thé à la menthe.

Une Vandopérienne a eu le privilège de recevoir le Président de la République à son domicile.


Le président était accompagné d'élus dont Stéphane Hablot le maire PS de Vandoeuvre (à droite ci-dessous avec la tasse) et les deux ministres lorrains, le secrétaire d'Etat mosellan aux anciens combattants (avec la barbe) Jean-Marc Todeschini et son homologue du budget le Meurthe-et-Mosellan Christian Eckert (cravate rouge). avec Lucette Brochet une infirmière retraitée de 69 ans.


 


François Hollande a ensuite rejoint le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle où 600 personnes attendaient sa venue et son discours.