Velle-sur-Moselle : poulailler partagé

Depuis le 1er octobre, les habitants de Velle-sur-Moselle, au sud de Nancy, se partagent un poulailler composé de dix poules et un coq. Ils vont bénéficier gratuitement de deux cent cinquante oeufs par semaine.
Après l’habitat intergénérationnel, une maison communale pour les personnes âgées et les jardins partagés, la commune de Velle-sur-Moselle a inauguré, jeudi 1er octobre 2020, son poulailler partagé.

Cet enclos a été construit par des adolescents de l'Office d'Hygiène Sociale "Les Terrasses de Méhon" de Lunéville avec des palettes et des matériaux de récupération. Maçonné et surélevé, il est équipé de perchoirs et d'un accès facile pour les gallinacés.

Pour les encadrants des jeunes de l’OHS lunévillois, ce chantier a été l’occasion de "mesurer et valoriser leur travail, puis de prendre confiance en eux."
 

Rêver une qualité de vie partagée.

Evelyne Mathis, maire de Velle-sur-Moselle

En provenance d'un élevage local, dix poules âgées de deux ans et un coq de race Shaver Brown ont emménagé dans cet abri de luxe. Les donateurs sont ravis de voir leur poulaille confortablement installée.
Pour madame la maire, Evelyne Mathis, "le poulailler fait suite aux jardins partagés créés en en 2018. Ces jardins ont permis de mettre en œuvre ce qui apporte une qualité de vie partagée, agréable aux habitants, en valorisant les choses simples, naturelles et vertueuses."
La nourriture des gallinacés est assurée par les déchets alimentaires apportés par les habitants. Un riverain du poulailler s'occupe de la distribution des oeufs.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité social économie société