Vol, Facebook et vidéo : tout s'emballe

Un dentiste de Nancy a publié la vidéo du vol qui a eu lieu dans son cabinet. Il a retrouvé sa sacoche, mais la femme de ménage mise en cause dépose plainte à son tour. L'enregistrement a été vu près de 200.000 fois et tous en subissent les conséquences.

Dans le reportage que nous avons diffusé jeudi 28 avril, le patron de la gendarmerie départementale mettait en garde contre l'appel à témoins sauvage.
Le jeune dentiste, lui, n'y voyait pas malice... avant tout désireux de retrouver sa sacoche. 


Aujourd'hui, il s'en mord les doigts. Car l'affaire a pris sur, comme on dit, "les réseaux sociaux" - et dans la presse - une ampleur dont il n'avait sans doute pas pris la mesure. 
Dans l'Est Républicain de ce samedi, la voleuse présumée, âgée de 52 ans, dit avoir agi sur "un coup de tête" au comptoir du cabinet dentaire. Elle a d'ailleurs déposé la sacoche un peu plus loin, sans, dit-elle, y voler quoi que ce soit.
Les faits sont minuscules, mais l'effet est garanti. Les partisans - ou plutôt les adversaires - des deux bords s'en donnent à coeur joie contre "la voleuse" ou contre "le délateur". Les filles de la femme de ménage -qui n'en peuvent mais - se disent harcelées sur internet et au téléphone. Le dentiste lui-même nous confie aujourd'hui qu'il est très affecté par cette affaire : "J'aurais mieux fait d'apporter ces images au commissariat". Il les a retirées de son compte Facebook.

Le reportage de Fabrice Rosaci et Yves Quéméner :

La vidéosurveillance doit être utilisée avec précaution ©France 3 Lorraine
Il a déposé plainte pour vol. Elle a déposé plainte pour atteinte à la vie privée. Il faut maintenant laisser faire la justice, dont c'est le travail.