Ce n'est pas une blague. Depuis plus de quarante ans, deux communes convolent en justes noces. Ces localités ont pour nom Avril en Meurthe-et-Moselle et Poissons en Haute-Marne. Un pacte d'amitié et d'humour qui dure sous la forme d'un jumelage original.

1er avril 1979, deux communes officialisent leur union à travers un "serment de jumelage". Elles ne manquent pas d'humour : Avril, en Meurthe-et-Moselle dit "oui" à Poissons en Haute-Marne. Environ 140 km séparent les deux villages qui s'ignoraient jusque-là. Les festivités de ce rapprochement entre Picheneilles et Avrilois se déroulent en Haute Marne. Des bus sont affrétés. Au programme : animations, fanfares, pot de l'amitié, match de football... De nombreux médias régionaux répondent présent pour immortaliser ce cocasse évènement.

Plus d'un millier de personnes sont là. Pour festoyer, une choucroute géante leur est proposée sous les halles du village de Poissons. Au micro de FR3 Reims, le boucher local énumère poétiquement les ingrédients du plat qui va sceller cette alliance : "750 saucisses rouges, 350 saucisses à cuire, 50 kg de viande et 120 kg de choucroute sans oublier deux caisses de vin blanc sec et une trentaine de litres d'huile". Pas d'infos sur le dessert.

Ce jumelage très particulier était très festif et joyeux

Fabrice Rossi, adjoint à la mairie de Poissons

Fabrice Rossi, l'actuel adjoint à la mairie de Poissons avait une vingtaine d'années à l'époque. "Je m'en souviens parfaitement" explique-t-il, "c'est un excellent souvenir, c'est un vrai plaisir de parler de ce mariage en grande pompe. Je n'ai pas en tête tous les évènements mais il y avait du monde partout. Ce jumelage très particulier était très festif et joyeux". Sous le signe de l'amitié, les deux communes s'échangent une assiette en Émaux de Longwy et un écusson en bois sculpté.

À l’origine de ce mariage, une émission de radio. Mars 1976, Jacqueline Pierson, animatrice à l’antenne régionale de Radio Nord Est, réunit les maires des communes d’Avril (Daniel Ringenbach) et Poissons (Pierre Pion) pour une émission découverte et humoristique. À l’issue de cette émission diffusée le 1er avril de la même année, c'est le coup de foudre. Les deux communes ne se quitteront plus. Place aux prémices avec l’idée d’une rencontre amicale de football entre leurs équipes respectives. Le début d'une longue histoire.

Nouveau souffle

Depuis, les équipes municipales ont changé comme la population. Avril, près de la frontière luxembourgeoise, est une commune en pleine expansion. Qu'importe, le lien subsiste. "On ne se voit pas tous les ans mais tous les 3 à 5 ans" détaille Fabrice Rossi, "les anciens ne sont plus tous là mais le lien existe bel et bien". "Notre défi, c'est de redonner un nouveau souffle à ce jumelage" admet Gérard Molineris, "Avril a beaucoup changé et il faut bien admettre que les gens sont plus individualistes. Mais l'an prochain, nous organiserons une journée pour nous retrouver ici en Meurthe-et-Moselle. La commune voisine de Montois-la-Montagne va nous aider à organiser une grande course de caisses à savon où Poissons sera le bienvenu bien évidemment".

"Ce lien, il faut l'entretenir" insiste Frédéric Rossi, "je suis plutôt optimiste sur la pérennité de cette belle et insolite histoire. À nous d'accompagner les actuelles générations, aussi bien à Avril qu'à Poissons. Et puis ça ne loupe pas, chaque 1er avril, on a des retombées médiatiques".

En 2019, Poissons avait accueilli Avril à l'occasion des célébrations des 40 ans de jumelage.