• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Meuse : la cueillette du safran

La récolte du safran a commencé dans la Meuse. / © F.Maidaï France3 Lorraine
La récolte du safran a commencé dans la Meuse. / © F.Maidaï France3 Lorraine

Le safran, c'est l’épice la plus chère au monde, sa cueillette a commencé dans la Meuse et cette année elle s'annonce très bonne. Geoffroy Blanc s'est lancé dans cette culture de l'or rouge depuis l'année dernière.

 

Par France3 Lorraine

A Paroche, près de Saint Mihiel dans la Meuse, des enfants ont été conviés à cueillette bien particulière : récolter des fleurs de crocus sativus, des fleurs exceptionnelles dont le pistil contient l'épice la plus chère au monde, le safran.
Goeffroy est l'un des trois safraniers installés dans la Meuse. C'est sa deuxième année de production et il fait cueillir la plante par des enfants aux côtés des adultes, pour faire passer des messages.

Faire connaitre le safran aux enfants, leur expliquer qu'un gramme de safran c'est cher mais qu'avec un gramme on peut faire une sauce pour 30 personnes.

Le gramme de Safran est vendu aujourd'hui entre 30 et 35 euros, avec les six tonnes de bulbe plantés cette année, le safranier espère, après cueillette, obtenir 3kg d'épice.
Parmi les enfants, il y a Swanny qui tient à nous expliquer la valeur de la fleur :

Le pistil rouge on appelle cela l'or rouge et ça vaut plus que l'or le safran.

Un or rouge qui, une fois séché, rejoindra les épiceries fines et les restaurants meusiens.
Surnommée l'épice de la sagesse et de la gaieté, le safran est aussi bourré d'antioxydants.
Des essais sont actuellement menés sur cette exploitation pour réaliser des cosmétiques avec la fleur entière et révéler au public toutes les vertus du Safran. 
La récolte du safran dans la Meuse



 

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus