Bar-le-Duc : les gilets jaunes resteront-ils jusqu'à Noël ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bruno Demange

8 jours déjà qu'ils "tiennent" la route de Montplonne, à l'ouest de Bar-le-Duc... et ils sont toujours là ! Gilles et ses amis se sont relayés pour maintenir leur présence 24 heures sur 24 sur ce point. Au fil du temps, la configuration du lieu a bougé, mais la détermination est toujours là.  

Resteront-ils jusqu'à Noël ? Ils ne le savent pas encore, mais ils l'envisagent déjà, dans l'hypothèse où ils ne soient pas davantage entendus; C'est l'une des raisons pour lesquelles un père Noël a déjà été installé sur le site. Existe-t-il d'autres raisons ? Ces gilets jaunes meusiens n'en parlent pas, mais peut-être se disent-ils qu'ils pourraient recevoir un "cadeau de Noël" avant l'heure... Peut-être ce mardi, lorsque le président de la République s'exprimera.

En attendant, ils continuent à ne pas décolérer ! Et ils tiennent toujours leurs positions. Jours comme nuits, ils sont là, se relaient, et sont toujours bien déterminés à poursuivre leur action.

Cette action n'a cependant absolument rien à voir avec les images des Champs-Elysées ce samedi : comme c'est le cas sur de nombreux autres barrages (et peut-être plus encore), l'ambiance sur le barrage est bonne. Le mode de manifestation a quelque peu évolué : c'est désormais une longue "chicane", permettant aux véhicules de passer... Certes à petite vitesse, mais les automobilistes ne sont plus bloqués.

Comme à beaucoup d'autres endroits, ces gilets jaunes se veulent pacifiques. Ils restent toujours aussi motivés pour "faire passer" leurs messages, quitte à y passer le temps qu'il faudra...
Pour l'occasion, outre la pose du Père Noël, les gilets jaunes ont décidé de baptiser la route de Montplonne "rue du 17 Novembre", et d'installer carrément une boite aux lettres !
 

Ailleurs, d'autres barrages sont réapparus sur divers points en Lorraine :
  • l'un des plus important est toujours celui de Frouard, à proximité de l'autoroute et de la zone commerciale ; à ceci près que les gilets jaunes se trouvaient ce dimanche après midi sur le deuxième rond point, plus proche de la zone commerciale
  • autre mouvement, au sud de Nancy cette fois-ci : une trentaine de personnes s'est trouvée à proximité de la zone de Frocourt
  • de même du côté de la Porte Verte ; là, c'est une centaine de gilets jaunes qui ont repris l'action
  • au Rond Point du lieu dit Chaufontaine, à Rehainvillers
  • au Rond Point de l'intersection entre la N4 et la RD 400 à Gogney