Bar-le-Duc : la préfète rouvre un quatrième relais routiers en Meuse

Publié le
Écrit par Jean-Christophe Dupuis-Rémond
Le restaurant "Le Relais de la Favorite" et La Brioche Dorée à la Station Total à Pagny-sur-Meuse.
Le restaurant "Le Relais de la Favorite" et La Brioche Dorée à la Station Total à Pagny-sur-Meuse. © Google street View

C’était une demande forte des chauffeurs-routiers en ce second confinement. La préfète de la Meuse les a entendus. Après trois premiers établissemnts jeudi, elle autorise vendredi 13 novembre, la réouverture d'un quatrième relais routiers dans le département.
 

Comme en témoignait un chauffeur routier dans un de nos articles récent, la situation des conducteurs de poids lourds s’avérait à nouveau délicate avec la mise en place du second confinement lié au coronavirus : les besoins élémentaires d’hygiènes et de nourriture était fortement compliqué avec la fermeture des relais routiers.

Pascale Trimbach, la préfète de la Meuse a finalement décidé, via la publication d’un arrêté en ce sens, jeudi 12 novembre 2020, la réouverture en Meuse de trois relais routiers :Elle en a annoncé un quatrième vendredi 13 novembre:
  • Murphy 55, 35 rue Domaine Calmet, à proximité de la Nationale 4, à Menil-la-Horgne
Cette décision fait suite à l’annonce, samedi dernier 07 novembre de la réouverture de 250 relais routiers sur le territoire nationale, par le ministre délégué aux Transports.

Selon le communiqué de la préfecture, les établissements "ont été choisis au regard de leur proximité avec les axes routiers et de leur fréquentation habituelle par les professionnels du transport routier. Ils sont donc désormais autorisés à accueillir du public pour la restauration, au bénéfice exclusif des professionnels du transport routier dans le cadre de leur activité professionnelle, entre 18 heures et 10 heures".

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.