Bure : « Il n’y a pas de solution miracle » estime Nicolas Hulot

© Ludovic Marin/AFP
© Ludovic Marin/AFP

Enfouir des déchets nucléaires radioactifs comme le prévoit le projet Cigéo à Bure (Meuse) n'est "pas une solution entièrement satisfaisante mais c'est la moins mauvaise", a déclaré le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot. Des propos dénoncés par les associations antinucléaires.

Par Yves Quéméner avec l'AFP.

Le centre d'enfouissement des déchets nucléaires Cigéo à Bure (Meuse), reste un dossier brulant pour le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot. Enfouir des déchets nucléaires radioactifs comme le prévoit le projet Cigéo à Bure (Meuse) n'est "pas une solution entièrement satisfaisante, mais c'est la moins mauvaise", a déclaré jeudi 9 novembre 2017, Nicolas Hulot.

C'est une question de choix de société, une question éthique et morale


a-t-il dit devant le Sénat.

Nicolas Hulot déclare sa préférence pour l'enfouissement ainsi que pour Cigéo.
"Il s'enlise dans le bourbier nucléaire et renie ses engagements", a réagi la coordination d'associations lorraines anti-Cigéo, Burestop, dans un communiqué.

Le projet Cigéo, régulièrement contesté devant les tribunaux, et sur le terrain par des associations, vise à enfouir à 500 mètres sous terre les déchets nucléaires les plus radioactifs. L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) a annoncé que la construction de Cigéo ne débuterait pas avant 2022.

Nicolas Hulot avait déjà annoncé en début de semaine le report après 2025 de l'objectif de ramener à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité.
 

"Cigeo, c'est la moins mauvaise solution"
C'est ce qu'a indiqué le ministre Nicolas Hulot cette semaine en réponse à la question en séance, d'un sénateur meusien. Colère des associations anti-Bure.  - FTV - Jean-Philippe Tranvouez et Frédéric Madiaï

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Laurent Baheux présente « 50 nuances de lion » au festival de photo de Montier-en-Der

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne