Bure : prison avec sursis pour deux opposants

Affrontements entre les anti-nucléaires et forces de l'ordre lors d'une manifestation interdite / © France 3 Lorraine
Affrontements entre les anti-nucléaires et forces de l'ordre lors d'une manifestation interdite / © France 3 Lorraine

Le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc a rendu son jugement dans l'affaire de deux hommes, un agriculteur et un enseignant à la retraite, âgés de 69 ans. Ils sont condamnés à quatre mois de prison avec sursis et 3000 € d'amende chacun. Ils étaient poursuivis pour la destruction d'un mur. 

Par Yves Quemener

Deux hommes, un agriculteur et un enseignant à la retraite, âgés de 69 ans, poursuivis pour la destruction d'un mur, ont été condamné par le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc (55) mardi 10 avril 2018. Ils sont condamnés à quatre mois de prison avec sursis et 3000 € d'amende chacun.

Le mur a été érigé par l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) dans le bois Lejuc (Meuse). Il s'agit du projet d'enfouissement des déchets nucléaires Cigéo.

Jugeant la "condamnation absurde", leur avocat, Etienne Ambroselli, a annoncé
que ses clients faisaient appel. Réaction des deux opposants au micro de Franck Gaillet. 


Bure : prison avec sursis pour avoir détruit le mur de l'Andra au bois Lejuc


 

Sur le même sujet

Les + Lus