Cet article date de plus de 9 ans

Ossuaire de Douaumont - Tentative d'effraction

Deux lucarnes protégeant les os des soldats de la Grande Guerre ont été attaquées à la pince.

Ce sont les salariés de l'entreprise Varnerot de Thierville (Meuse) qui s'occupent actuellement de la réfection des vitres de l'ossuaire qui ont donné l'alerte en découvrant la tentative d'effraction intervenue sur deux vitrages non encore remplacés, entre le mercredi 17 et le dimanche 21 octobre.

C'est la seconde tentative d'effraction cette année après celle que nous avions relatée en mars dernier.

La cellule d'investigations criminelles a recherché sur place des traces ADN, les résultats éventuels seront confrontés à ceux relevés le 8 mars 2012 par les enquêteurs de la brigade de recherche de la Meuse.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers histoire sorties et loisirs première guerre mondiale