Profanation à Douaumont - "Un geste de tordus"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jcdr avec Aymée Daubigny
© Christophe Bodin

L'Ossuaire de Douaumont a été profané, des crânes auraient été volés.

video title

video title

Douaumont 55 - Profanation de l'ossuaire

L'ossuaire de Douaumont, où reposent les dépouilles des soldats de la première guerre mondiale, a été profané dans la nuit du 7 mars 2012. Quatre caveaux ont été fracturés et des ossements ont été dérobés sans qu'il soit pour l'heure possible d'en connaître le décompte exact.

Selon le parquet de Verdun ,  des crânes et des ossements de soldats inconnus, allemands et français, pourraient avoir  été volés dans l'Ossuaire de Douaumont (Meuse) dans la nuit du mercredi 7 mars 2012 au jeudi 8 mars 2012.

L'une des fenêtres ouvertes au chalumeau

(Crédit : Christophe Bodin)

 

 

Sur place notre journaliste Christophe Bodin a constaté la détérioration au chalumeau de 4 vitres. Celles-ci ont fondu permettant l'accès au caveau dans lesquel reposent près de 130 000 restes de soldats reposent dans le monument érigé après la Première guerre mondiale.

Il a constaté la présence sur place du procureur de la République de Verdun Yves Le Clair, de techniciens en investigation criminelle ainsi que des enquêteurs de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) de Rosny-sous-Bois.

Gérard Longuet, ministre de la Défense s'est rendu sur place dans l'après-midi et a dénoncé le geste "d'invidus tordus".

La dernière profanation en l'ossuaire remonte à 1966.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.