Des croix gammées dessinées sur la synagogue de Verdun

Deux croix gammées dessinées et des messages antisémites ont été découverts samedi 11 mars 2016 à l'entrée de la synagogue de Verdun. Une enquête a été ouverte auprès de la police et du parquet.

Une enquête a été ouverte pour déterminer qui sont les auteurs des deux croix gammées dessinées et des messages antisémites découverts ce samedi à l'entrée de la synagogue de Verdun

"Une croix gammée très apparente (a été dessinée) sur une plaque en marbre qui reproduit les Tables de la Loi à l'entrée de la synagogue", a décrit le procureur de Verdun, Camille Miansoni. "Une seconde, peu apparente" a également été trouvée, ainsi que des phrases inscrites au sol.

Il n'y a pas eu d'intrusion dans la synagogue, qui ne sert qu'occasionnellement au culte, a précisé la police.

Selon l'Est républicain, l'inscription "Nike (sic) les Juifs" ainsi qu'une autre phrase ordurière ont été tracées à la craie blanche sur les marches. Des traces
d'urine ont été trouvées à proximité de la porte principale.

L'édifice "a fait l'objet d'actes de vandalisme et antisémite inqualifiables", a déclaré dans un communiqué le secrétaire d'Etat chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, Jean-Marc Todeschini.

"Nous n'accepterons jamais que la haine et la bêtise l'emportent sur les principes de tolérance et de respect, qui sont au coeur de notre modèle républicain". Jean-Marc Todeschini.