Mobilisation citoyenne avant la Cop 21

Publié le Mis à jour le

Pas de marche pour le climat en France. Ces manifestations sont interdites en raison de l'état d'urgence. Mais en Alsace des militants ont quand même réussi à montrer leur mobilisation : ils ont grossi les rangs des manifestants allemands, et des statues ont été "habillées" de pancartes.

Des milliers de personnes manifestent tout le week end dans le monde pour réclamer des mesures fortes contre le réchauffement climatique à la conférence de Paris qui s'ouvre lundi en présence de 150 chefs d'Etat. De Manille à Bogota en passant par New-Delhi, Tokyo, Londres, Kampala ou Sao Paulo, des marches pour le climat sont prévues un peu partout... sauf en France où elles sont interdites en raison de l'état d'urgence décrété depuis le 13 novembre.

Des statues en marche pour le climat

Mais les Alsaciens ont quand même voulu montrer leur mobilisation. Des statues "marchent" à la place des citoyens. Place de l'Etoile à Strasbourg, Ghandi porte une pancarte "Marche 

Manifestation à Fribourg pour une autre politique climatique

Celles et ceux qui tenaient malgré tout à manifester ont pu le faire de l'autre côté du Rhin. A Fribourg-en-Brisgau, 1 200 personnes d'après la police, près de 2 000 d'après les organisateurs ont défilé ce samedi. Les associations allemandes ont appelé leurs voisins Français à les rejoindre. Sous des banderoles en français et en allemand, les manifestants ont réclamé une autre politique climatique et l'arrêt du nucléaire.

"On a de la chance, on habite à côté d'un pays libre, plaisante une Française présente dans le cortège. Les enjeux sont énormes, c'est quand même terrible de museler cette contestation. C'est même pas une contestation, c'est une mise au point, un état des lieux de l'urgence."

durée de la vidéo: 01 min 41
Marche pour le climat à Fribourg

"Marche pour moi"

Des associations françaises ont aussi lancé la plateforme en ligne "Marche pour moi" (march4me.org). Son objectif : demander à des marcheurs d'autres pays de porter les messages de Français privés de manifestations en créant des binômes.