Attention, hommes en jaune !

© François Carretier, France 3 Lorraine
© François Carretier, France 3 Lorraine

Après l'accident qui a failli coûter la vie, lundi, à un agent de la DIR Est (entretien des routes et autoroutes nationales) en Moselle, le préfet a rappellé les automobilistes à la vigilance vis à vis des travailleurs de la route. Une profession à haut risque.

Par Benoît de Butler

Lundi matin, un agent de la DIR Est a été fauché par une voiture sur l'A31 à hauteur de Kanfen, juste avant la frontière luxembourgeoise. Les patrouilleurs étaient en train de sécuriser le secteur pour un banal dépannage. Le blessé, souffrant de multiples fractures, a été transporté à l'hôpital de Nancy dans un état grave.
Ses jours seraient aujourd'hui hors de danger mais comme à chaque fois, cet accident met en lumière des comportements dangereux vis-à-vis des "hommes en jaune". Selon la Sécurité Routière, près de la moitié des conducteurs dépassent largement (de 20 km/h ou plus) la vitesse autorisée aux abords des chantiers. Et 20% d’entre eux n'y respectent pas les distances de sécurité.
Une patrouille en intervention. / © France 3 Lorraine
Une patrouille en intervention. / © France 3 Lorraine

Et les risques sont accrus en tout début d'intervention, avant même la mise en place d'une signalisation, au moment où les patrouillleurs arrivent sur une panne, un accident ou tout autre obstacle à la circulation. La sécurité ressentie par les conducteurs sur autoroute ne doit pas endormir la vigilance. Surtout en hiver où la visibilité est souvent mauvaise.
Christophe Gomond et François Carretier ont accompagné une patrouille DIR Est sur la rocade de Metz :
Travailleurs de l'autoroute
Les risques du métier - France 3 Lorraine  - Gomond / Carretier


Sur le même sujet

Les + Lus