Castex et Véran à Metz : un million d'enfants et enseignants testés par mois

Accompagné de plusieurs ministres dont Olivier Véran, celui de la Santé, Jean Castex, le Premier ministre est à Metz ce jeudi 14 janvier pour rencontrer les acteurs de la lutte anti-covid et du plan de vaccination. En raison des conditions météorologiques son déplacement à Nancy est reporté.

Jean Castex inaugure la plate-forme de prise de rendez-vous pour la vaccination des plus de 75 ans à Metz
Jean Castex inaugure la plate-forme de prise de rendez-vous pour la vaccination des plus de 75 ans à Metz © France Télévisions

Le Premier ministre Jean Castex est en Lorraine ce jeudi 14 janvier 2021.
Accompagné de plusieurs ministres, il a visité "des plateformes d’appel, ainsi que des centres de vaccination, dans le cadre de l’accélération de la campagne nationale. Il aura également un temps d’échange avec les élus locaux, en présence des services de l’État sur la mise en œuvre du plan de vaccination et les conséquences de la situation sanitaire", indique le communiqué de Matignon. Le choix de cette date est lié au "lancement de la prise de rendez-vous pour la vaccination pour les personnes âgées de plus de 75 ans."

Jean Castex a à ses côtés Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, et Brigitte Bourguignon, ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargée de l’Autonomie.

Les trois étapes de cette visite : l'hôpital de Mercy, la Préfecture de Moselle et la mairie de Metz en fin de matinée.

11H00 Mairie de Metz

Dernière séquence de la visite de Jean Castex en Moselle, un tête-à-tête avec François Grosdidier, maire de Metz et président de la métropole. Depuis le lancement de la campagne de vaccination contre le Covid-19, l’édile évoque des lenteurs au sommet de l’Etat et un manque de concertation avec les élus locaux pour mettre en place les centres de vaccination.

10H00 Préfecture de Moselle

En Préfecture de Moselle, Jean Castex et Olivier Véran ont participé à un échange avec 13 élus locaux dont Patrick Weiten, président du département de la Moselle. Le fil conducteur de la journée est resté le même, aborder la campagne de vaccination en Moselle et les moyens mis en œuvre pour répondre aux mosellans souhaitant se faire vacciner. En Moselle 100.000 personnes de plus de 75 ans sont concernées par la vaccination contre le Covid-19.

8H30 Hôpital de Mercy

Jean Castex, Premier ministre et Olivier Véran son ministre de la santé arrivent à l’hôpital, accueillis par Marie-Odile Saillard, directrice du CHR de Metz-Thionville et des élus locaux.
Au programme, visite du centre de vaccination et de la plate-forme d’appels de prises de rendez-vous.

A l'hôpital de Mercy, Jean Castex a pu échanger avec Marie-Odile Saillard, directrice du CHR de Metz-Thionville ainsi que Laurent Touvet, Préfet de la Moselle
A l'hôpital de Mercy, Jean Castex a pu échanger avec Marie-Odile Saillard, directrice du CHR de Metz-Thionville ainsi que Laurent Touvet, Préfet de la Moselle © France Télévisions

Il faut expliquer que c’est un peu complexe parce que les primo vaccinés vont croiser ceux qui viennent pour la seconde injection, d’où des délais supplémentaires.

Jean Castex, Premier ministre

Lors d’un échange avec la directrice et Laurent Touvet, Préfet de la Moselle, Jean Castex rappelle qu’il faut faire preuve de pédagogie dans les modalités de vaccinations:" Il faut expliquer que c’est un peu complexe parce que les primo vaccinés vont croiser ceux qui viennent pour la seconde injection, d’où des délais supplémentaires".

Marie-Odile Saillard, directrice du CHR de Metz-Thionville a souhaité faire passer un message au Premier ministre concernant la mise à disposition des doses de vaccins: "On apporte une réponse coordonnée par cette plate-forme téléphonique CoVax 57, elle doit être alimentée par un réassort de vaccins dans les quantités qui nous sont nécessaire".
Depuis le mercredi 13 janvier, l’hôpital de Mercy puise dans ses stocks pour poursuivre la campagne de vaccination.

Olivier Véran et Jean Castex à Metz jeudi dernier. Mardi 19 janvier, le ministre de la santé viendra seul à Nancy.
Olivier Véran et Jean Castex à Metz jeudi dernier. Mardi 19 janvier, le ministre de la santé viendra seul à Nancy. © France Télévisions

Nous avons monté un protocole qui vise à dépister jusqu'à un million d'enfants et d'enseignants par mois.

Olivier Véran, ministre de la Santé

De son côté, Olivier Véran, ministre de la Santé a lui profité de sa venue pour annoncer un protocole visant à tester enfants et enseignants pour dépister le Covid-19:"Nous avons monté un protocole qui vise à dépister jusqu'à un million d'enfants et d'enseignants par mois, ce qui est énorme. En descendant le dépistage jusqu'à l'âge de 6 ans, partout là où ça fait sens"

Autre étape importante de la visite de la délégation ministérielle, la nouvelle plate-forme téléphonique destinée aux prises de rendez-vous pour les plus de 75 ans. Depuis 9 heures ce jeudi 14 janvier le 03.87.345.345 est opérationnel.
L’occasion pour le Premier ministre de répondre à un appel téléphonique et de proposer un rendez-vous pour une vaccination:

L’adhésion à la vaccination augmente et c’est une excellente chose pour notre pays.

Jean Castex, Premier ministre

Avant de quitter l'hôpital de Mercy, le Premier ministre a pris la parole devant les médias présents pour afficher sa satisfaction face à la mise en place de la vaccination: "Je constate avec satisfaction que grâce à tout ce qui a été mis en place l’adhésion à la vaccination augmente et c’est une excellente chose pour notre pays".

 

De son côté, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, s'est rendue à Hambach vers 11h pour la signature officielle de l’acte de transfert du site Smart entre Daimler et Ineos Automotive. Et la présentation du Grenadier Ineos, le 4x4 thermique qui sera fabriqué à Hambach à la place de la Smart EQ. Il devrait remplacer le Defender de Range Rover.

L'Ineos Grenadier, le 4x4 thermique qui sera fabriqué à Hambach à la place de la Smart EQ.
L'Ineos Grenadier, le 4x4 thermique qui sera fabriqué à Hambach à la place de la Smart EQ. © Olivier Bouillon. France Télévisions

Jean Castex, Olivier Véran et Brigitte Bourguignon devaient ensuite se rendre à  Nancy. Mais ce déplacement a été annulé dans la nuit par Matignon "en raison des conditions météorologiques annoncées ce jeudi 14 janvier en Moselle et en Meurthe-et-Moselle". 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 politique santé société vaccins