Contrôleurs Metz-Nancy-Lorraine : Richert hausse le ton pour défendre l'aéroport

Publié le Mis à jour le

Le président LR de la Région Grand-Est a envoyé un courrier, jeudi 17 novembre 2016, au directeur général de l'Aviation Civile (DGAC) pour lui demander de faire le nécessaire afin de ne pas dégrader la situation opérationnelle de l'aéroport régional. Il demande à le rencontrer.

Quelques jours après la manifestation des personnels, le président LR de la Région Grand-Est a envoyé un courrier, jeudi 17 novembre 2016, à Patrick Gandil, directeur général de l'Aviation Civile (DGAC) pour lui demander de faire le nécessaire afin de ne pas dégrader la situation opérationnelle de l'aéroport régional.

Ce dont s'inquiètent les personnels du Lorraine Airport.

Ces derniers ont manifesté lundi 14 novembre afin de protester contre le projet de fermeture annoncée de la tour de contrôle de nuit.

Philippe Richert souhaite -et l'exprime clairement...- que la plateforme aéroportuaire lorraine puisse rester totalement opérationnelle et qu'en particulier en cas de neige, les vols du matin ne soient pas retardés. Il demande également que l'aéroport soit disponible en cas de mise en place de liaison fret.

Afin d'échanger directement avec lui, il demande une rencontre "au plus vite" avec le directeur général de l'aviation civile.

Le courrier de Philippe Richert est à consulter ci-dessous (PDF. 614Ko):

Courrier de Philippe Richert à la DGAC