Cet article date de plus de 4 ans

Florange : visite présidentielle très encadrée

Le chef de l'Etat fait étape en Moselle à Florange et Uckange ce lundi 17 octobre 2016. Un retour sur site rapide, très encadré, autour du thème de l'industrie. Où il a cherché à montrer l'engagement de l'Etat dans ce domaine.  
Hollande en visite à l'institut de recherche MetaFensch
Hollande en visite à l'institut de recherche MetaFensch © Dominique Petitcolas
Les micros et les caméras sont là, ce lundi 17 octobre à Florange (Moselle) mais à distance. Le Président Hollande s'est entretenu rapidement avec des salariés de Florange, du groupe Arcellor Mittal en milieu d'après midi. Puis il s'est rendu sur le site Metafensch à Uckange, à 17h. Un lieu dédié à la recherche sidérurgique. Les syndicats ont également été conviés à un entretien avec François Hollande, mais la CGT et FO ont choisi de le boycotter. 

Inauguration du site de recherche MetaFensch à Uckange
Inauguration du site de recherche MetaFensch à Uckange © Dominique Petitcolas





Dans son discours, le Président de la République a tenu a dresser le bilan de ses promesses. "190 millions d'euros d'investissements ont été promis, le même montant a été engagé sur le site de Florange.  Il n'y a eu aucun plan social, ni aucun licenciement", a t-il déclaré. "Je voulais à Uckange cette plateforme unique en France, voire dans le monde, qui profite à toute l'industrie française". Défenseur d'une industrie française forte, le Président a évoqué le "dénigrement" auquel le secteur doitr faire face. "Ce qui est en cause, c'est le dénigrement.Alors que la France est capable de mobiliser ce qu'elle a de meilleur. Florange en est le symbole". "Quand Florange est citée,certains pensent à la fermeture d'usine,à des licenciements. Alors que ce sont des embauches,des investissements". 

"Ce qui m'importait, c'était de permettre à Florange de vivre durablement sans que ce soit au détriment d'autres sites". F.Holande
"Ce qui m'importait, c'était de permettre à Florange de vivre durablement sans que ce soit au détriment d'autres sites". F.Holande © Dominique Petitcolas

Le site mosellan dispose en effet de plusieurs outils dont un four sous vide high tech qui permettra une montée en gamme des produits métalliques,
une unité pilote pour créer une filière de recyclage du titane en France, et une tour d'atomisation qui permettra de produire de la poudre de titane pour la fabrication additive.

Dans un contexte tendu pour François Hollande, suite à la parution d'un livre sur son expérience à l'Elysée, la presse a été tenue à distance. Plusieurs journalistes témoignent de ce dispositif jugé "rigide". 



L'espace réservé à la presse à Metafensch.
L'espace réservé à la presse à Metafensch.



Plus d'infos à venir. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
françois hollande politique florange économie entreprises