Dénonciation calomnieuse contre le député LREM Christophe Arend : audience le 5 octobre

Publié le Mis à jour le

L'accusatrice de Christophe Arend est désormais sous le coup d'une procédure judiciaire pour dénonciation calomnieuse. Elle comparaîtra en octobre devant le tribunal correctionnel de Sarreguemines.
Le député a été blanchi, le 30 novembre dernier, des accusations de son ex-attachée parlementaire.

Absente de l'audience ce lundi 8 janvier 2017, l'ancienne attachée parlementaire du député LREM de Forbach Christophe Arend, sera jugée le 5 octobre 2018.

Une audience au cours de laquelle, la jeune femme de 29 ans sera entendue pour "dénonciation calomnieuse" par le tribunal correctionnel de Sarreguemines (Moselle).

Député blanchi

Une procédure judiciaire qui intervient après la plainte du député. Plainte déposée en réaction à la plainte de la jeune femme, le 20 octobre dernier pour "harcèlement et agression sexuelle".
Ces accusations avaient provoqué de très nombreuses réactions dans la classe politique, bien au-delà de la Lorraine.

Mais après cinq semaines d'enquête, la plainte contre le député avait été classée sans suite, fin novembre, par le procureur de la République de Sarreguemines.

Il avait alors été précisé que c'est la jeune femme qui avait envoyé plusieurs SMS suggestif au dentiste-député forbachois.

Nouvelle plainte contre le député ?

Christophe Arend était présent ce matin avec son avocat Me Bertrand Cohen-Sabban. Selon le Républician Lorrain, la jeune femme a pour sa part pris un nouvel avocat qui a indiqué qu'une "nouvelle plainte pour harcèlement et agression sexuelle avec constitution de partie civile" allait être déposée par l'ex-attachée parlementaire contre le député.

Affaire à suivre...