Cet article date de plus de 6 ans

Hayange : la Justice va devoir trancher entre le maire FN et sa 1ère adjointe

Après l'annonce, la semaine dernière par le maire FN d'Hayange, Fabien Engelmann, du retrait de ses délégations à la première adjointe Marie Da Silva, cette dernière contre-attaque. Elle a déposé plainte mardi 2 septembre 2014 pour "abus de confiance et abus de biens sociaux".
Le torchon brûle entre Fabien Engelmann, maire FN d'Hayange, et sa première adjointe Marie Da Silva.
Le torchon brûle entre Fabien Engelmann, maire FN d'Hayange, et sa première adjointe Marie Da Silva. © MaxPPP
Marine Le Pen, présidente du Front National, a vu mardi 2 septembre 2014 une simple "affaire de Clochemerle" dans la dispute entre le maire FN de Hayange (Moselle) et sa première adjointe sur fond de comptes de campagne, dans laquelle elle a "tendance à croire le maire".

Fabien Engelmann, élu maire de Hayange en mars 2014, a nié lundi 1er septembre toute irrégularité dans sa campagne. Sa première adjointe, Marie Da Silva, affirme cependant qu'elle a réglé personnellement environ 3.000 euros de factures, somme qui n'aurait pas été incluse dans les comptes de campagne.

Des extraits d'un reportage de Canal+, diffusé lundi, montraient M. Engelmann se faisant réclamer le remboursement d'une somme d'argent sur le perron de sa mairie par un homme se présentant comme l'époux de Mme Da Silva.

"C'est une affaire de Clochemerle, un désaccord entre la première adjointe et le maire. Si la première adjointe a des éléments, qu'elle les montre, qu'elle les donne à la justice ! C'est aussi simple que cela (...) Le maire conteste formellement cette situation, j'ai tendance à croire le maire, oui." Marine le Pen, présidente du Front national (A voir ici à partir de 4'00).


Marine Le Pen manipulée par le maire ?

"J'ai l'impression que Mme Le Pen est manipulée par M. Engelmann, qu'elle ne connaît pas vraiment", a réagi mardi Mme Da Silva auprès de l'AFP, taxant le maire de "pervers narcissique".

Mme Da Silva a ajouté avoir déposé plainte mardi après-midi à Thionville (Moselle) contre M. Engelmann, pour "abus de confiance et abus de biens sociaux" dans l'affaire des factures.

Elle a précisé qu'elle envisageait de déposer un recours devant le tribunal administratif de Strasbourg contre la décision du maire d'Hayange (voir notre article précédent) de lui retirer ses fonctions de première adjointe.
Cette décision doit être entérinée mercredi soir, lors d'un conseil municipal qui s'annonce électrique.

Fabien Engelmann a justifié, dans un billet sur sa page Facebook, sa décision par "l'incompétence" et l'"incompatibilité" de Mme Da Silva avec lui et le reste de son équipe.

Retrouvez le reportage de notre journaliste Yves Quemener après l'annonce du retrait de ses délégations à la première adjointe :
durée de la vidéo: 00 min 55
Hayange rififi

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rassemblement national politique archives polémique fabien engelmann