Cet article date de plus de 7 ans

Tata Steel Hayange : nouvelle ligne de traitement thermique pour des rails de 108 mètres

L'industriel indien a inauguré sa nouvelle ligne de traitement thermique mercredi 23 octobre 2013. Un investissement de 12 millions d'euros qui devrait lui ouvrir les marchés européens avec des rails de 108 mètres spécialement traités par ce nouveau dispositif.
Les rails nouvellement traités dont destinés au marché européen.
Les rails nouvellement traités dont destinés au marché européen. © France 3 Lorraine.
Implanté à Hayange, l'industriel indien Tata Steel (anciennement Corus Rail), l'un des rival d'ArcelorMittal sur le marché mondial de l'acier s'est spécialisé dans la fabrication de rail à haute valeur ajoutée, depuis plusieurs années dans la vallée de la Fensch.
Une activité en plein développement et que Tata Steel pérénise en Moselle avec l'inauguration mercredi 23 octobre 2013 d'une nouvelle ligne de traitement thermique annoncée depuis plusieurs mois (voir notre article à l'époque).

Cet investissement de 12 millions d'euros qui s'accompagne de la création de 25 emplois va permettre à l'industriel indien de s'ouvrir de nouveaux marchés européens pour ces rails de 108 mètres, utilisés notamment pour les lignes TGV. Des rails qui ne bénéficiaient pas encore de ce traitement thermique qui les rends plus résistants à l'usure et à la fatigue de contact.

Avec sa double production de rails de 36 mètres et de 108 mètres bénéficiant de ce nouveau traitement, Tata Steel espère désormais rivaliser avec la concurrence sur les marchés européens de proximité : Allemagne, Suisse, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas et Pays scandinaves.

Le reportage de René Elkaïm et de Frédéric Madiaï :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie emploi entreprises