Le 7 mars 1979, Johnny est « kidnappé » à l’issue de son concert à Metz

Il est 0h30, ce 7 mars 1979. Johnny parlemente avec des syndicalistes devant l’entrée de sa suite au Sofitel de Metz. Il va les suivre jusqu'à Longwy et découvrir leur quotidien. / © MaxPPP
Il est 0h30, ce 7 mars 1979. Johnny parlemente avec des syndicalistes devant l’entrée de sa suite au Sofitel de Metz. Il va les suivre jusqu'à Longwy et découvrir leur quotidien. / © MaxPPP

Ce jour là, les sidérurgistes de Longwy, en pleine lutte pour préserver l’emploi et l’avenir des sites du pays-haut Lorrain, voulaient faire partager à la rock star quelques heures de leur quotidien.
Johnny accepte de les suivre et va découvrir un monde qu'il ne soupçonnait pas...

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Le 7 mars 1979, Johnny est « kidnappé » à l’issue de son concert à Metz par des syndicalistes. Il accepte de les suivre, monte dans une "grosse américaine" qui prend la direction du Pays Haut

Il visite alors le train à fil d’Usinor et l’usine de la Chiers.

Sur place, le chanteur rencontre personnel et syndicats.
Johnny qui va rester plus d’une heure sur place, va se rendre compte du désarroi de ces hommes, à qui l’on va retirer leur outil de travail.

La star se montre impressionnée par la vue de la fonte en fusion.


Johnny avait entendu parler de Longwy comme tout le monde, mais il se demande

Comment font les gens pour travailler dans de telles conditions.

Le 7 mars 1979, Johnny est « kidnappé » à l’issue de son concert à Metz

Depuis 1970, Johnny Hallyday est venu en tournée une dizaine de fois en Lorraine. Mais il n'a jamais oublié le combat des ouvriers pour leur outil de travail. Et leur attachement autant à leur métier qu'à leur terre Lorraine.

La rock star français est décédée dans la nuit de mardi à mercredi 6 décembre 2017, à l’âge de 74 ans.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Une conférence sur les risques psychos-sociaux

Près de chez vous

Les + Lus