• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Audun-le-Tiche : manifestation d'une centaine d'opposants au projet d’implantation d'une carrière

Audun-le-Tiche : les opposants à l'implantation d'une carrière à nouveau mobilisés ce dimanche 4 août / © Catherine Reggianini, France 3 Lorraine
Audun-le-Tiche : les opposants à l'implantation d'une carrière à nouveau mobilisés ce dimanche 4 août / © Catherine Reggianini, France 3 Lorraine

Le collectif "non à la carrière" d'Audun-le-Tiche, en Moselle, s'est réuni dimanche 4 août. Les manifestants protestent contre le projet de construction d'une carrière de calcaire, qui a déjà commencé. 

Par Yves Quemener

Ils ne veulent toujours pas d’une carrière ici à Audun-le-Tiche et ils s’expriment. 
Dimanche 4 août 2019, une centaine d'opposants à ce projet d’implantation ont manifesté en bloquant l'accès à la route  départementale, la RD16. 

Non à la carrière d’Audun-le-Tiche 

Et, depuis le début de la semaine, les premiers camions étaient sur place. Pour le début des travaux. Rapidement, les associations écologiques ont tiré la sonnette d'alarme. 

"Il est aberrant de faire une carrière qui va précisément s'enfoncer avec ses galeries minières qui sont déjà très anciennes et fragiles", dit Jean-Louis Martin, ancien directeur technique des mines. 

Les premières pelleteuses sont arrivées lundi, sur le site de la future carrière à Audun-le-Tiche. 

Je proteste contre cette exploitation qui va fragiliser et en même temps polluer le sol de la commune
- Jean-Louis Martin, ancien directeur technique des mines -
 


Le projet de carrière d'extraction de calcaire a toujours fait polémique. Constitués en collectif, les opposants au projet comptent bien utiliser tous les recours pour essayer de stopper le chantier.

Ce projet est une aberration et il ne passera pas
- Gilles Destremont, le maire d’Aumetz -

"Ce n’est qu'un début, dit Gilles Destremont, le maire d’Aumetz. Car si on croit qu’on va pouvoir nous faire peur, nous intimider, et bien c'est non ! "  

Une action en justice est en cours

"Nous sommes contre ce projet à cet endroit précis, là où plus de 17.000 véhicules circulent chaque jour "ajoute Gilles Destremont. 

De son côté, Lucien Piovano, maire d'Audun-le-Tiche, met en avant l'avantage financier du projet : cinquante mille euros de revenu par an pour la commune.

Le projet d’exploitation d’une carrière sur le ban communal d’Audun-le-Tiche est à l’étude depuis 2014.
 
 
 
 

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus