Crise énergétique : redémarrage de la centrale à charbon Emile Huchet de Saint-Avold en Moselle

Publié le Mis à jour le

Ce redémarrage est plus tardif que prévu. Mais ce lundi 28 novembre 2022, la centrale à charbon Emile Huchet de Saint-Avold (Moselle) a repris du service en recommençant à produire de l'électricité.

La centrale à charbon Emile-Huchet de Saint-Avold (Moselle) a recommencé à produire de l'électricité ce lundi 28 novembre. "Les températures sont de saison et nous avons été appelés à produire depuis 9H00 ce (lundi) matin", a indiqué à l'AFP le directeur du site, Philippe Lenglart. Des tests de préparation, avant son redémarrage, ont été effectués la semaine dernière.

L'arrêt de plusieurs réacteurs de centrales nucléaires en France provoque une baisse de la production d'énergie. Le gouvernement a donc décidé de redémarrer la centrale à charbon Emile Huchet de Saint-Avold (Moselle). Le site de Saint-Avold avait été fermé en mars, car le gouvernement ne voulait plus d'électricité produite au charbon.

Ce redémarrage a eu lieu plus tardivement que prévu. A l'origine, l'entreprise Gazel Energie devait redémarrer début octobre, mais avec les températures clémentes, la demande n'était pas assez forte. Le prix d'achat du marché n'était pas assez élevé pour qu'il soit rentable de relancer la production.

Selon nos informations publiées en septembre 2022, "des primes conséquentes, de l’ordre de 4000 à 5000 euros par mois en plus de leur salaire, ont été promises aux salariés qui accepteraient de revenir travailler dans la centrale. Ces primes hors-normes ont été obtenues car le groupe Gazelenergie devrait selon nos sources gagner 150 millions d’euros avec ce redémarrage."

La centrale mosellane, l'une des dernières de France à fonctionner au charbon, aurait dû fermer ses portes définitivement au sortir de l'hiver dernier, mais son fonctionnement a finalement été prolongé par le gouvernement en raison de la crise énergétique. (Avec AFP)

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité