Déconfinement à Metz : les belles échappées dans un rayon de 100km

Plus besoin d'attestation pour vous déplacer dans un rayon de 100 km autour de votre domicile. Vous habitez Metz ? Voici quelques idées de découvertes.
La cathédrale de Metz, l'un des joyaux du patrimoine dans la Région.
La cathédrale de Metz, l'un des joyaux du patrimoine dans la Région. © Emmanuel André
Depuis le lundi 11 mai 2020 chacun est libre de se déplacer à nouveau sans attestation. Mais attention cette ''liberté'' retrouvée est toute relative. En effet les déplacements se font désormais dans un rayon de 100 km autour du domicile. Voire au-delà mais dans ce cas uniquement dans votre département.
Si vous habitez Metz ou d'autres régions frontalières, la balade s'arrêtera à la frontière. En tout cas jusqu'au 15 juin.
100 km, ou moins, ce n'est pas beaucoup pour partir à l'aventure? Que nenni! La région regorge de trésors qui n'attendent qu'à être découverts.
Reste à savoir ce qui est encore hors de portée. Mieux vaut se renseigner avant de prendre la route pour aller visiter un musée, une abbaye, un jardin ou tout autre lieu accueillant du public.
La plupart restent encore fermés mais pas tous. Un bon réflexe: le téléphone.

Deuxième précaution, élémentaire elle aussi, Il faut vérifier que le lieu où vous vous rendez est bien situé à 100 km maximum de chez vous. Pour cela vous pouvez utiliser le GPS de votre véhicule, un site ou une application qui renseigne les itinéraires et les distances. Nous parlons bien sûr de 100 km à vol d'oiseau. Vous pouvez par exemple utiliser CalcMaps ou bien encore le Géoportail officiel du gouvernement. Une simple recherche sur internet vous indiquera de toute façon ce qui est situé entre 0 et 100 km de votre domicile.

Voilà vous êtes parés!  Vous savez jusqu'où vous pouvez vous déplacer. Prenez Metz et là, divine surprise, que découvrez-vous? Une multitude de villes et de lieux de nature qui vous ouvrent les bras!
Pour n'en citer que quelques-uns: Nancy, Verdun, Bar-le-Duc, les Vosges du Nord, la vallée du Rupt-de-Mad, la vallée de la Moselle, les prairies sauvages et calcaires du Mont-Saint-Quentin, le Pays des trois frontières, la frontière belgo-luxembourgeoise (côté français!), le pays de Montmédy...

Metz

Mais avant de prendre la voiture... Et si on redécouvrait Metz? Qui malgré les annulations de nombre d'animations cet été, pourrait tirer son épingle du jeu Pour cela une première adresse celle de l'Agence Inspire Metz qui inclut l'Office de Tourisme. Actuellement  les visites traditionnelles sont remplacées par des visites virtuelles, c'est vrai. Par ailleurs les parcs et jardins restent fermés au public, le département de la Moselle étant situé comme l'ensemble de ses voisins en zone rouge. Pour autant la ville de Metz possède de nombreux atouts qui méritent qu'on s'y attarde. Une simple flânerie dans ses rues et quartiers suffit à plonger dans une histoire riche et plus que millénaire. De la Gaule Romaine  au Moyen-Age, de la Moselle doublement annexée à la Métropole de ce début de 21e siècle, La ville est un voyage dans l'Histoire. une histoire dont témoignent tous ses monuments qu'aucun confinement n'interdit d'admirer

Et puis, il y a le musée de la Cour d'Or qui devrait rouvrir ses portes le 10 juin. Cerise sur le gâteau l'entrée au musée sera gratuite tout l'été. Vous n'aimez pas la ville et préférez la campagne? Sur les hauteurs de Metz le Mont-Saint-Quentin vous tend les bras. C'est le paradis des promeneurs, des cueilleurs, des photographes animaliers -des vététistes aussi- avec ses prairies calcaires, ses chemins de randonnée et ses panoramas à couper le souffle 

Plus au Nord

Si vous choisissez de prendre la route en direction du nord, deux possibilités s'offrent à vous:

Nature et vie (semi-) sauvage

Voici à nouveau deux directions possibles, pour rejoindre deux univers.
Dépaysement garanti en allant à Rhodes pour passer une journée, une nuit même au parc de Sainte-Croix. le site, qui présente la vie sauvage de l'hémisphère nord devrait rouvrir le 2 juin, sous couvert du feu vert des autorités. Les nuits en lodge au milieu des loups fonctionnent à partir du 20 mai.
Dakota, une des oursonnes nées au parc de Sainte-Croix attend les visiteurs.
Dakota, une des oursonnes nées au parc de Sainte-Croix attend les visiteurs. © Parc de Sainte Croix
"C'est une expérience immersive qui sera grandiose et encore plus incroyable du fait que le parc est encore désert", explique Pierre Singer, le directeur du parc de Sainte-Croix, à propos des nuitées en lodges.

Il reste de la place car seuls les visiteurs qui sont dans un rayon de 100 km peuvent venir chez nous
- Pierre Singer, co-directeur du parc de Sainte-Croix

L'autre lieu qui accueille la vie sauvage en Moselle, c'est le parc zoologique d'Amnéville, également prêt  à accueillir le public dans les conditions de sécurité sanitaire en vigueur. Là encore l'ouverture pourrait avoir lieu à partir du 2 juin. Sans spectacles. Nouvelle direction, nouvelle ambition nouvelle tarification semble-t-il. Réponse dans quelques jours.

Voilà trois grandes directions (avec six destinations, nous avons un peu triché quand il ne nous en était demandées que trois!), et vous l'aurez compris de nombreuses, très nombreuses autres possibilités de découvrir, dans ce rayon de 100 km autour de Metz, des pépites.
Les 100 km à vol d'oiseau accessibles au départ de Metz (Moselle).
Les 100 km à vol d'oiseau accessibles au départ de Metz (Moselle). © Géoportail.Gouv.fr
Des pépites, des valeurs sûres, du patrimoine de la nature... Bref, tout ce qui saura satisfaire votre curiosité se trouve ici en Moselle et dans les départements voisins, à moins de 100 km. 
Sauf la mer et la Haute-Montagne. Mais ce n'est déjà pas mal, non?

  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société patrimoine culture nature sorties et loisirs