Déferlante messine contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes

Ce samedi 24 novembre, à 14h devant le palais de justice de Metz, un grand rassemblement est organisé. Une manifestation qui a lieu à la veille de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.
 

La marche partira du palais de Justice de Metz
La marche partira du palais de Justice de Metz
La marche contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes a démarré à 14h30 et a été jalonnée d’actions et de prises de paroles ce samedi 24 novembre 2018 à Metz (Moselle).
 
Quelques pas après le début du cortège, un petit spectacle a agrémenté la manifestation, au pied de la rue Serpenoise.
 
Des happenings pendant la marche.
Des happenings pendant la marche. © Bruno Demange


"Individu.e.s"


Cette déferlante est organisée à l'appel d'un "collectif d'associations, de syndicats et d'individu.e.s".

A la veille de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le but est d'interpeller sur les insultes sexistes, les harcèlements de rue ou au travail et les violences conjugales.

"En 2018, 108 femmes ont été assassinées par leur conjoint.

Tous les 2 jours et demi, une femme meurt sous les coups de son conjoint.

La Moselle est d’ailleurs classée troisième département le plus touché par les violences conjugales", mettent en avant les organisateurs.
Allongés pour symboliser les victimes.
Allongés pour symboliser les victimes. © Bruno Demange

Parmi les revendications, la fin de la correctionnalisation et de l’impunité des viols, la formation obligatoire des juges, policiers et travailleurs sociaux en contact avec des victimes de violence, l'augmentation des structures d’accueil d’urgence pour les femmes migrantes, et l'égalité salariale réelle entre hommes et femmes.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société femmes