Deux lanceurs de marteau se préparent à Metz pour les championnats d'Europe

Les lanceurs de marteau, Quentin Bigot et Alexandra Tavernier, se préparent pour les championnats d'Europe qui auront lieu du 7 au 12 août. Nous avons assisté à leur entraînement respectif ce jeudi 26 juillet, qui se déroulait sur l'Île de Saint Symphorien

Quentin Bigot et Alexandra Tavernier, répètent leurs gammes avant les championnats d'Europe organisés à Berlin.
Quentin Bigot et Alexandra Tavernier, répètent leurs gammes avant les championnats d'Europe organisés à Berlin. © Brice Recotillon / France 3 Lorraine
C'est par une chaleur de plomb que les deux athlètes, Quentin Bigot et Alexandra Tavernier, ont répété leurs gammes avant les championnats d'Europe organisés à Berlin du 7 au 12 août 2018

Les deux athlètes sont en stage de préparation collectif sur le complexe sportif de Saint Symphorien depuis une semaine. Ils peaufinent désormais les derniers détails avant leur entrée dans la compétition. 

On cherche des points techniques, cela ne sert à rien de faire des grosses séances (à cause du soleil), on vise vraiment le qualitatif.

explique la championne du monde junior de lancer de marteau Alexandra Tavernier.
 

Deux séances quotidiennes

L'objectif de ces deux semaines de préparation est de monter en puissance et de "viser des points techniques".  

Les deux entraînements quotidiens orchestrés par Pierre-Jean Vazel (entraîneur de Quentin Bigot) et Gilles Dupray (responsable national des lancers) vont dans ce sens.

Au programme de la matinée, lancers de marteau pour l'un et musculation pour l'autre. 

Je préfère aller en salle de musculation ce matin, cet après-midi cela aurait été irrespirable.

 indique sourire au lèvre le mosellan Quentin Bigot.

Pour l'après midi les rôles sont inversés pour les deux athlètes afin qu'ils puissent allier la puissance physique à la rigueur technique.
   
Alexandra Tavernier s'apprête à réaliser un lancer de marteaux.
Alexandra Tavernier s'apprête à réaliser un lancer de marteaux. © France 3 Lorraine

Une bonne hygiène de vie 

Tout sportif de haut niveau qui se respecte accorde une importance toute particulière à son hygiène de vie.

Du temps de repos à l'alimentation, rien n'est laissé au hasard pour des athlètes qui n'ont qu'un seul objectif en tête, la performance.


On a des vies de moines

explique Quentin Bigot, soulignant la rigueur que nécessite une telle préparation.

Chaque journée de stage comprend deux séances de sport intensifs, une séance de massage, et une sieste oh combien importante pour la récupération des organismes. 

Côté alimentation, les deux lanceurs de marteau n'ont aucune restriction du fait que leur discipline est basée sur la puissance physique.

On ne va pas manger à Mc Do quatre fois par semaine pour autant

a-t-il ajouté par la suite.

D'autant plus que leur discipline nécessite d'avoir une "explosivité au niveau des jambes" rappelle Pierre-Jean Vazel.

Pour l'heure, les deux athlètes qui représenteront l'Équipe de France aux championnats d'Europe avec trois autres lanceurs (javelot, poids, disque) n'ont pas fini leur préparation qui prendra fin le 30 juillet 2018. Nul doute que celle-ci se révélera intense aussi bien physiquement que nerveusement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
athlétisme sport