Dieuze : un escalier en bois, monumental, fabriqué en Moselle pour le campus de Huawei, le géant chinois des télécoms

Fabriqué à Dieuze, en Moselle, l'escalier en chêne de Lorraine partira dans quelques semaines par bateau, en pièces détachées, avant d'être remonté sur place. / © Christophe Gomond. France 3 Lorraine
Fabriqué à Dieuze, en Moselle, l'escalier en chêne de Lorraine partira dans quelques semaines par bateau, en pièces détachées, avant d'être remonté sur place. / © Christophe Gomond. France 3 Lorraine

Réalisé en ce mois d'octobre par l'entreprise Escaliers Somme c'est une création inspirée d'escaliers du 19e siècle. Coup de coeur du PDG du géant des télécoms, l'ouvrage rejoindra le campus chinois du groupe.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

C'est un véritable chef d'oeuvre sur les finitions duquel s'activent méticuleusement à Dieuze les salariés de l'entreprise Escaliers Somme, en ce mois d'octobre 2019.
C'est escalier en volutes est inspirée d'ouvrages tels ceux que l'on pouvait découvrir au 19e siècle dans des bibliothèques.

La commande a bouleversé l'activité de cette entreprise de 34 salariés, installée à Dieuze depuis 1928. Son coeur d'activité c'est la fabrication d'escaliers en bois pour des particuliers. Mais cette commande par et pour le PDG du géant chinois de la téléphonie, le groupe familial mosellan ne pouvait pas la refuser! 

En chêne de Lorraine

On en rêve d'en faire un ouvrage comme cela mais on en a rarement l'occasion.
- Gilles Somme, PDG des Escaliers Somme

"Là, c'était vraiment une occasion extraordinaire", explique le dirigeant mosellan, "et on ne peut pas la refuser parce que c'est le summum de notre métier."
L'ouvrage d'art, qui mesurera sept mètres de hauteur, est en cours de finition et de montage dans les ateliers.
Inspirés d'ouvrages du 19e siècle, cet escalier en bois est fabriqué à Dieuze, en Moselle. / © Christophe Gomond. France 3 Lorraine
Inspirés d'ouvrages du 19e siècle, cet escalier en bois est fabriqué à Dieuze, en Moselle. / © Christophe Gomond. France 3 Lorraine

3.000 heures de travail

Une centaine de pièces distinctes composent l'escalier et certaines sont à elles seules de véritables oeuvres d'art, demandant jusqu'à une centaine d'heures de travail.
Au total, l'ouvrage aura nécessité un an, entre études et production, ainsi que 3.000 heures de travail.
"Nous avons cinq compagnons du Devoir dans l'entreprise", explique Sandy Le Piez, directeur des Escaliers Somme.

Nous sommes connu et reconnu pour notre savoir-faire sur ce type d'escalier.
Sandy Le Piez

Une dizaine de sculpteurs, originaires de toute la France, ont également participé à la fabrication de l'ouvrage.

Celui-ci prendra dans les prochaines semaines, par containers sur bateau, la direction de Shenzen, en Chine.
Huit semaines plus tard, l'entreprise Somme procèdera à son installation, début 2020, sur le campus de Huawei.
 

Sur le même sujet

Les + Lus