• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

G7 de l’environnement à Metz: le village éco-citoyen se prépare en grand

Le village éco-citoyen s'affiche en grand dans toute la ville de Metz, avant le G7 de l'environnement qui se tiendra du 5 au 6 mai. / © Pierre Thillot.France 3 Lorraine
Le village éco-citoyen s'affiche en grand dans toute la ville de Metz, avant le G7 de l'environnement qui se tiendra du 5 au 6 mai. / © Pierre Thillot.France 3 Lorraine

La ville de Metz accueillera le G7 de l’environnement les 5 et 6 mai prochains. En parallèle, pour faire participer les citoyens, un village éco-citoyen tiendra place les 3 et 4 mai, aux jardins Jean-Marie Pelt, face Aux Arènes, à quelques centaines de mètres des officiels.

 

Par Pierre Thillot

Créer des objets grâce à des livres, ou encore produire son propre smoothie à la force de ses jambes et à l'aide d'un vélomixeur?
Ce sera possible au village éco-citoyen, mis en place dans le cadre du G7 de l’environnement à Metz. Cet événement parallèle aura lieu les vendredi 3 et samedi 4 mai, dans les jardins Jean-Marie Pelt (ex-Parc de la Seille) et permettra au public d’assister à des conférences sur le développement durable, de créer, de jouer grâce à des animations, ou encore de dialoguer avec plusieurs associations engagées pour l’écologie.

Ce lundi 29 avril, les journalistes étaient conviés à une conférence de presse à l’Hôtel de Ville de Metz, pour détailler les différentes activités proposées durant ces deux jours.

Il y a urgence

Dès l’annonce du choix de la ville de Metz pour accueillir le G7 de l’environnement, René Darbois, adjoint au Maire de Metz et chargé du développement durable et solidaire, Laurie Squiban, présidente de l’association I3D et porteuse du collectif Ecomains et Guy Bergé, vice-président de Metz-Métropole et chargé du développement durable et de la transition énergétique, se sont activés pour mettre en place ce projet de village éco-citoyen.

On veut que cet événement soit ludique.
- Laurie Squiban, collectif Ecomains.

"Trop souvent, l’écologie apparaît comme une résilience" poursuit Guy Bergé.

Le village éco-citoyen, qui prendra donc place aux jardins Jean-Marie Pelt, accueillera une centaine d’associations. Le lieu sera séparé en quatre parties : l’espace global, Ecomains, restauration et local. Cet événement vient également contre-balancer les deux jours qui suivront. En effet, la ville va être bouclée les 5 et 6 mai par mesure de sécurité pour le G7.
L’idée est donc de faire participer les citoyens à cet événement mondial.
"Les scientifiques nous alertent depuis plusieurs années, mais on ne les écoutent pas forcément", explique René Darbois.

Avec cet espace, nous allons pouvoir partager et communiquer autour de l’écologie.
- René Darbois, adjoint au maire de Metz

Les acteurs de ce projet ont mis en place une charte éco-responsable qui respecte des critères écologiques.
Cette charte sera proposée lors des prochaines manifestations à Metz."Mais il n’y a aucune obligation de la suivre, nous ne voulons pas que ce soit une contrainte", précise René Darbois.

Les différentes animations

L’inauguration se fera le vendredi 3 mai, à 14h30, devant la piscine Lothaire. Ensuite, un parcours sera proposé au public.

 Au pied des Arènes, un chapiteau sera mis en place pour accueillir les différentes discussions qui auront lieu le vendredi et le samedi : "Allez vers le zéro déchet" avec Esra Tat, Zero Waster Europe et Alexandre Garcin, "Les jeunes générations prennent en main notre avenir commun" avec Youna Marette, etc.

Au sein du village écoresponsable, le public pourra également participer à des animations pour : déambuler avec l’âne du CPN Coquelicots ou encore créer des bracelets et des porte-clés en pneus de vélos recyclés !
Un autre chapiteau sera présent à l’espace Ecomains, aux jardins Jean-Marie Pelt pour cette fois-ci présenter les conférences : "L’écologie chez les communautés indigènes" par On The Green Road (samedi 4 mai, 12h-12h30), "Emmaüs, acteur majeur du développement durable et éco-responsable depuis toujours!" présentée par la communauté Emmaüs de Peltre et Thionville (vendredi 3 mai, 15h30-16h30)

L’accès est libre et "des navettes électriques seront mises en place pour amener le public aux jardins et les transports en commun sont gratuits du 3 au 6 mai."

Vous pouvez retrouver en détail le programme des deux jours du village éco-citoyen en cliquant ici

Un village éco-citoyen sous tension

Durant cette conférence de presse, plusieurs points abordés sont venus entacher ce beau projet de village écoresponsable.

L’association Stop Knauf Illange devait intervenir lors d’une conférence, pour alerter sur la pollution au coke en Moselle Nord. Pourtant, cette rencontre ne se fera pas. "Nous avons subi des pressions énormes de la part du département et de Patrick Weiten, président du Conseil départemental de la Moselle… Il ne vit pas au XXIème siècle" s’indigne René Darbois qui a dû demander, à contre-cœur, à l’association d’annuler son intervention sur le village éco-citoyen.

Les éleveurs paysans du Grand-Est, qui étaient eux aussi, conviés à partager leur savoir-faire auprès du public n’interviendront pas durant le village éco-citoyen. A travers un communiqué de presse, les éleveurs indiquent qu’ils ont été évincés du programme, car "la présence de viande était peu souhaitable sur le site pour des raisons environnementales mais aussi pour éviter tous conflits potentiels avec les structures ou le public végan..."
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus