• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

G7 de l'environnement à Metz: le village écocitoyen est ouvert et tout vert

Dans le cadre du G7 de l'environnement à Metz, un village éco-citoyen est ouvert du vendredi 3 mai au samedi 4 mai, aux jardins Jean-Marie Pelt. / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine
Dans le cadre du G7 de l'environnement à Metz, un village éco-citoyen est ouvert du vendredi 3 mai au samedi 4 mai, aux jardins Jean-Marie Pelt. / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine

Dans le cadre du G7, un village éco-citoyen a été inauguré aux jardins Jean-Marie Pelt, ce vendredi 3 mai à Metz. Ouvert aujourd’hui et demain, il propose au public d’aller à la rencontre de plusieurs associations sensibles à l’environnement et de participer à des conférences.
 

Par Pierre Thillot

Si vous êtes Messin, vous avez surement dû voir plusieurs affiches dans la ville concernant un village éco-citoyen. Avant le G7, qui se tiendra dimanche 5 et lundi 6 mai, ce village s’est ouvert ce vendredi 3 mai aux jardins Jean-Marie Pelt.
Il fermera ses portes samedi 4 mai, à 16h.
Le but de ce village éco-citoyen est de faire participer le public et de l'informer sur les enjeux environnementaux. Pour cela, plus d’une centaine d’associations sont réunies sous des tentes pour accueillir les curieux. Entre conférences, ateliers, restauration, chacun devrait trouver son bonheur.

Un village écologique

Au détour de ce village, plusieurs stands sont à votre disposition. Si une petite faim vous prend, Catherine, de l’AMAP de Metz, peut vous proposer plusieurs cookies vegan-bio. Tout choco, flocon d’avoine ou "gingembre, noix de coco, ce sont mes préférés" répond celle qui les a préparé. Après en avoir goûté un, on ne peut qu’être d’accord !

Un peu plus loin, vous pouvez piquer du nez. Une sieste sonore vous est proposée. Un transat, une couette et un casque qui émet des sons de la nature. Il y a de quoi ronfler pendant plusieurs heures. 
Si vous avez la main verte, Fatima et les bénévoles d’Incroyables comestibles vous attendent pour une séance jardinage pour repiquer des fleurs dans les jardins de Jean-Marie Pelt.
L'association Incroyables Comestibles propose aux marcheurs de faire de planter des fleurs dans les jardins de Jean-Marie Pelt, durant le village éco-citoyen. / © Pierre Thillot.France 3 Lorraine
L'association Incroyables Comestibles propose aux marcheurs de faire de planter des fleurs dans les jardins de Jean-Marie Pelt, durant le village éco-citoyen. / © Pierre Thillot.France 3 Lorraine
Du côté de l’espace Ecomains, les tentes sont côte à côte et des dizaines d’associations hétéroclites sont là pour répondre à vos questions, vous vendre des produits innovants et écologiques ou encore vous sensibiliser à des sujets importants.
C’est le cas par exemple de Julie, Théo et Laure, du collectif Renard Grand Est, qui souhaitent alerter la population des conséquences de la chasse au renard. D’autres associations de ce genre, comme GreenPeace Metz, sensibilisent les promeneurs du village éco-citoyen aux questions environnementales.

D’autres stands proposent des objets écoresponsables, comme des ceintures recyclées grâce à des pneus, ou encore des serviettes hygiéniques réutilisables et tendances. C’est l’idée de Marie Sabine Strok, créatrice d’Englishstyle. "Il y a plusieurs formats, adaptés à toutes les tailles. Il y a une couche, deux couches et trois couches". Autodidacte, Marie utilise du coton bio et du Tencel (un tissu confectionné à base de pulpe d’eucalyptus) pour ses créations. Il y a de tout : des portes baguettes, une pochette pour brosse à dent, etc.
Confectionnées avec du coton bio, Marie a créé des serviettes hygiéniques éco-responsables et réutilisables. / © Pierre Thillot.France 3 Lorraine
Confectionnées avec du coton bio, Marie a créé des serviettes hygiéniques éco-responsables et réutilisables. / © Pierre Thillot.France 3 Lorraine

 Et engagé

C’était l’un des sujets chaud de ce village éco-citoyen : les anti-knauf seront-ils présents ? En effet, René Darbois accusait le Conseil départemental (et plus particulièrement Patrick Weiten, président du Conseil départemental de la Moselle) d’avoir fait pression sur lui, pour annuler la venue de l’association Stop Knauf qui avait été enlevée de la programmation.
Finalement, l’association militante est bien là et le fait savoir. Ils déambulent dans les allées du village, avec un chariot de mineur rempli de charbon. "Ils implantent une usine de laine de roche. Des particules fines vont se propager autour. Nous avons une école à 300 mètres" s’indigne une bénévole de l’association.
Ils devaient ne pas être présents au village éco-citoyen, finalement, les Anti-Knauf sont bien là et ils le font savoir. / © Pierre Thillot.France 3 Lorraine
Ils devaient ne pas être présents au village éco-citoyen, finalement, les Anti-Knauf sont bien là et ils le font savoir. / © Pierre Thillot.France 3 Lorraine
À leurs côtés, l'association anti-Bure, qui lutte contre le projet d'enfouissement de déchets radioactifs à très longue vie sous terre est venue parler de leur combat. Plusieurs gilets jaunes sont également présents sur ce village écocitoyen et ont apporté avec eux l'"arbre à revendications", fabriqué à l'aide de palettes et créé à Verdun la semaine dernière dans le cadre de la marche pour le climat. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus