Grand Est Numérique à Metz : "la Moselle ce n'est pas que les hauts fourneaux !"

Cette 6e édition du Grand Est Numérique (GEN) a réuni à Metz du 13 au 14 septembre 2018 quelques 85 entreprises, et une cinquantaine de conférenciers, avec un objectif : échanger sur les transformations numériques. Rencontre avec le fondateur d'une startup et un industriel, tournés vers l'avenir. 

A l'occasion du GEN 2018, rencontre avec deux dirigeants d'entreprises, William Simonin, cofondateur de la Start-Up Vivoka et Emmanuel Nerkowski, directeur industriel de Thyssenkrupp Presta France. Ils nous donnent leur vision de l'innovation mais aussi de l'avenir des entreprises innovantes sur le territoire du Grand Est.
A l'occasion du GEN 2018, rencontre avec deux dirigeants d'entreprises, William Simonin, cofondateur de la Start-Up Vivoka et Emmanuel Nerkowski, directeur industriel de Thyssenkrupp Presta France. Ils nous donnent leur vision de l'innovation mais aussi de l'avenir des entreprises innovantes sur le territoire du Grand Est.
La 6e édition du Grand Est Numérique s'est tenue pendant deux jours, les 13 et 14 septembre 2018 à Metz, dans le tout nouveau centre des congrès fraîchement inauguré une semaine plus tôt, entre la gare et le Centre Pompidou.

Un moment d'échanges entre Start-Up, créateurs d'entreprises, et ingénieurs pour penser les technologies de demain et nouer des partenariats industriels. 

Nous avons rencontré deux dirigeants d'entreprises, William Simonin, co-fondateur de la Start-up Vivoka et Emmanuel Nerkowski, directeur industriel de Thyssenkrupp Presta France. L'occasion d'évoquer leur vision de l'innovation, et l'avenir des entreprises innovantes sur le territoire du Grand Est. 

Pour le directeur industriel de Thyssenkrup, qui emploie 1200 personnes à Florange en Moselle, avec 600 millions de chiffre d'affaire annuel, le territoire Lorrain a entamé depuis cinq ans, une opération de reconquête dans le secteur numérique. Grâce aux efforts de la Région.

Être présent sur ce genre de salon est indispensable, car la brique numérique, est un facteur différenciant pour demain. Nous avons lancé une vaste transformation de l'entreprise en ce sens


Quant à William Simonin et sa jeune société Vivoka, spécialisée dans la reconnaissance vocale, elle est en pleine ascension après avoir été accompagnée par un incubateur. La dernière levée de fonds remonte à janvier 2018, et s'élève à un million d’euros. Forte de 20 salariés et en plein développement Vivoka se rendra en 2019 au salon mondial de l'innovation, le CES de Las Vegas.

On a bénéficié de l’accompagnement de l’éco-système lorrain. On a senti une dynamique derrière nous localement. 
 



Le Grand Est et donc la Lorraine, serait donc devenu un endroit propice pour la création d’entreprises qui misent sur le développement numérique, affirment les deux hommes. "Il y a un avenir pour les sociétés qui innovent. À Florange. On était 250 il y a dix ans, nous sommes 1200 en 2018".

L’industrie ce n’est pas que les hauts fourneaux, continue Emmanuel Nerkowski, directeur industriel de Thyssenkrupp Presta France. Les nouvelles technologies émergent et sont porteuses d’avenir.



Selon eux, une dynamique est en place depuis les cinq dernières années. Le tout dans une synergie forte entourée par de nombreuses écoles d'ingénieurs ou de formation scientifique de bon niveau. Le label Lorntech a contribué à ce renouveau pour accompagner la croissance.

VIDÉO : quand le secrétaire d'Etat au Numérique encourage et félicite les membres du Label Lorntech
 

Dans le paysage parfois morose de l'économie industrielle, ces deux actifs affichent leur foi en l'avenir. Pour eux, il faut encore repousser les limites dans leur secteur. Accélerer l'innovation, renforcer l'élan collectif. Ce salon GEN 2018 leur a déjà permis de gagner en notoriété et de renforcer leur réseau. 


VIDEO : "l'innovation est porteuse d'avenir",  entretien avec William Simonin, co-fondateur de la Start-up Vivoka et Emmanuel Nerkowski, directeur industriel de Thyssenkrupp Presta France, au micro de Jean-Philippe Tranvouez (France 3 Lorraine). 
 

Et pour avoir plus d'infos sur le #GEN 2018 c'est ici.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie numérique économie innovation sorties et loisirs start-up entreprises