Handball : 28 à 21 pour les Dragonnes face à Dijon

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elina Weil / Pascal Zuddas
Les Dragonnes l'ont emporté vendredi soir 28 à 21.
Les Dragonnes l'ont emporté vendredi soir 28 à 21. © BeinSport.

Le Metz Handball recevait Dijon vendredi 11 septembre pour la 3ème journée de Championnat. Victoire des Dragonnes 28 à 21.

En sport de haut niveau, tout est question de timing. Avec deux victoires pour une défaite en ce début d’année, les Messines étaient dans le bon tempo. Face à Dijon, elles l’ont prouvé. En 16 minutes chrono, les Jaunes et Bleues ont plié le match. + 9, 14 à 5 à la 21ème minute.



" On joue de mieux en mieux ensemble et défensivement surtout, c’était beaucoup mieux que la semaine dernière, on a mis plus d’engagement, on s’est senties plus ensemble, plus solidaires et c’est bien parce qu’on avance… J’espère que ça ira de mieux en mieux…", confiait Marion Maubon, ailière gauche du Metz Handball en fin de match.


Alors que le match semble plié, les Dijonnaises grignotent leur retard + 5 à la 33ème minute 17 à 12. Quelques minutes de flottement avant de passer à la vitesse supérieure, quelques arrêts de Marina Rajcic, de belles étincelles de Marion Maubon, cinq buts permettent à Metz de s’assurer une tranquille victoire 28-21.

" 50 % de l’effectif a 20 ans ou pas loin, 50 % de l’effectif est nouveau, donc il faut nécessairement du temps pour que ça se construise, mais on avance, et il n’y a aucun match facile cette année" (Jérémy Roussel, entraîneur du Metz Handball).





Invaincues à domicile, les Messines vont tenter d’aller chercher leur première victoire de la saison à l’extérieur samedi prochain à Toulon.

Voir le site de la Ligue féminine de Handball
 ici

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.