Handball: Metz affronte Besançon pour la dernière journée de la ligue féminine en direct sur France 3

Le Metz Handball se déplace à Besançon ce dimanche 9 mai pour la dernière journée de la Ligue Féminine. Déjà assurées d'affronter Brest en finale, les Messines ont la possibilité en cas de succès de prendre la première place du classement aux Bretonnes pour avoir l'avantage du terrain en finale.

Au match aller face à Besançon, les Messines s'étaient imposées 37 à 31 dans leur salle.
Au match aller face à Besançon, les Messines s'étaient imposées 37 à 31 dans leur salle. © Lucas Deslangles/Metz Handball

C’est un classique du handball féminin français. Metz et Besançon, les deux grands rivaux de la fin des années 1990 et du début des années 2000, se retrouvent ce dimanche 9 mai 2021 (15h30) pour le dernier match des play-offs de la Ligue féminine.

Assurées de terminer à une des deux premières places du classement, les Messines ont déjà leur ticket pour la finale du championnat de France, qu’elles joueront face à Brest les 19 et 23 mai.

Première place en vue 

En cas de victoire en Franche-Comté, les joueuses d’Emmanuel Mayonnade s’offriraient la possibilité de terminer la saison à la première place et par conséquent de jouer la finale retour à domicile. Un petit avantage (même sans public) dans la quête du 24ème titre de champion de l’histoire du club.

Après leur succès face à Nantes (34-28) mercredi 5 mai, les Dragonnes sont revenues à hauteur de Brest au classement (voir ci-dessus). Si elles gagnent ce dimanche, elles passeront devant les Bretonnes et les mettront sous pression avant leur dernier match, qui a été décalé au 12 mai (également face à Nantes).

Eliminé par les Brestoises en quart de finale de la Ligue des Champions et en demi-finale de la Coupe de France, les joueuses de Metz n’ont plus qu’un objectif : conserver leur couronne de championnes de France.

Entretenir la dynamique

Après ces deux désillusions, les Mosellanes se sont bien ressaisies en enchaînant trois victoires consécutives face à Paris, Chambray et Nantes. Elles se doivent d’entretenir cette bonne dynamique dimanche, histoire de faire le plein de confiance en vue de la finale.

Pour l’ES Besançon, ce rendez-vous s’apparente plus à un match de gala qui viendra ponctuer une saison aboutie. Les Franc-comtoises sont assurées de terminer troisièmes du championnat, ce qui leur garantit une place en Coupe d’Europe la saison prochaine (EHF European League). Même si cette rencontre est sans enjeu, elles auront à cœur d’offrir une victoire à leur coach Raphaëlle Tervel, dont ce sera la dernière sur le banc bisontin.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
metz handball handball sport