Luxembourg : les prix du logement s'envolent

Plus une seule maison affichée à moins d'un million d'euros autour de Luxembourg ville.
Les tarifs sont ici pratiquement les mêmes qu'à Paris. Et les travailleurs frontaliers de la Lorraine sont toujours de plus en plus nombreux à vouloir s'installer au Grand-Duché. 

 Le prix de l'immobilier a presque doublé en dix ans au Luxembourg.
Le prix de l'immobilier a presque doublé en dix ans au Luxembourg. © Pierre Heckler, MAXPPP
Chaque année, les prix de l'immobilier augmentent d'environ 8 % au Luxembourg. Entre 2009 et 2019, en dix ans, le prix de vente d’un appartement est passé de 4.000 à 7. 000 euros le mètre carré. Et parfois, les prix explosent. Le mètre carré au mois d'octobre 2019 se négocie désormais autour de 10.000 euros.

Des appartements plus chers

"Pour un budget équivalent on peut avoir la même maison à Metz et au Luxembourg. Mais pour gagner en qualité de vie beaucoup de gens acceptent d’avoir un appartement plutôt qu’une maison, tout ça pour réduire le nombre de kilomètres" explique Caroline Gachet, directrice d'agence au Grand-Duché. Ainsi, de nombreux travailleurs frontaliers préfèrent investir en France, mais à moins de 30 km de la frontière sur l'axe Thionville-Luxembourg. Un phénomène qui n'est pas sans incidence sur le marché immobilier du secteur.
  Dans le secteur d'Hettange-Grande (Moselle), les prix avoisinent aujourd'hui ceux de la ville de Metz avec un mètre carré à plus de 2.500 euros.

Le bouche à oreille

"Aujourd'hui, de plus en plus de demandes et d’offres se font très rapidement, par le bouche à oreille. Du coup on a des prix de loyer ou de vente qui sont beaucoup plus élevés par rapport à la demande" ajoute Caroline Gachet. En Europe, le Luxembourg fait partie des pays dans lesquels les prix de l'immobilier ont augmenté le plus vite, ces dernières années.
 
 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
luxembourg international frontaliers immobilier économie société emploi