Metz: dégradations anti-LGBT dans un jardin de la ville

Les étiquettes ont été collées pendant la nuit. / © France 3 Lorraine - Guillaume Robin
Les étiquettes ont été collées pendant la nuit. / © France 3 Lorraine - Guillaume Robin

Des autocollants anti-LGBT ont été découverts ce mercredi 19 février sur des plaques commémoratives installées la veille dans le jardin Marsha P. Johnson et Sylvia Rivera, du nom de deux militantes LGBT qui avaient participé aux émeutes de Stonewall en 1969 à New-York.

Par Mayeul Aldebert

Le square devait être inauguré ce mercredi 19 février 2020 en l'honneur de Marsha Johnson et Sylvia Rivera, militantes LGBT ayant participé aux émeutes de Stonewall en 1969 aux Etats-Unis. Des étiquettes aux propos anti-LGBT ont été collées pendant la nuit sur les panneaux installés la veille.
L'association Couleurs Gaies a décidé de maintenir l'inauguration prévue à 17h30 et de laisser les étiquettes aujourd'hui "pour montrer la réalité de l'homophobie à Metz" selon les mots de son président Matthieu Gatipon-Bachette. "Aujourd'hui devait être un moment heureux et symbolique, ternis par ces propos haineux et homophobes."

Etre une personne à Metz en 2020, c'est être une cible potentielle et une victime de discrimination.
- Matthieu Gatipon-Bachette

C'est la première fois qu'un lieu public rend hommage aux deux militantes. Un deuxième lieu à New York doit les commémorer mais n'a pas encore été inauguré.

En 2018, de tels actes visant la communauté LGBT avaient déjà eu lieu. L'exposition photo "Couples de la République" avait été vandalisée plusieurs fois dans un jardin de la ville poussant la mairie à déplacer les oeuvres au marché couvert.

Sur le même sujet

Les + Lus