• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Metz : inauguration d'une stèle commémorative de l'ancien cimetière juif

Une stèle commémorative juive a été inaugurée près de l'avenue de Blida ce lundi 14 mai 2018 / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine
Une stèle commémorative juive a été inaugurée près de l'avenue de Blida ce lundi 14 mai 2018 / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine

Une cérémonie a eu lieu ce lundi 14 mai près de l'avenue de Blida en présence du Maire de Metz et de la communauté israélite de la ville, pour inaugurer une stèle commémorative destinée à marquer l'emplacement de l'ancien cimetière juif disparu en 1903.

Par Pierre Thillot

Ils auront dû attendre plus d'un siècle pour qu'on se souvienne d'eux.

Lundi 14 mai 2018, le maire de Metz Dominique Gros, accompagné du grand Rabbin de Metz Bruno Fiszon et de nombreux invités a inauguré une plaque commémorative destinée à l'ancien cimetière juif qui datait du XVIIème siècle et qui a été réquisitionné par l'armée allemande en 1903, situé avenue de Blida.

Au début du XXème siècle, l'Empire allemand décide pour des raisons militaires de transférer les corps du cimetière judaïque et de prendre le terrain. Bien que les tombes aient été déplacées, les corps ont-ils tous été déterrés? 


Metz, connu dans le monde entier.

Le grand Rabbin de Metz Bruno Fiszon ne cesse de le répéter " dans le monde entier le nom de Metz est connu dans l'Histoire de la communauté juive."

Des rabbins venus de plusieurs pays étaient présents, comme ceux de Londres et de New-York. 

Grand rabbin de Londres / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine
Grand rabbin de Londres / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine


Sur cette stèle, écrite en trois langues (hébreu, français et anglais), les noms des rabbins qui ont officié à Metz et qui étaient enterrés dans ce cimetière y sont inscrits, comme Shaagat Arye, rabbin de Metz de 1765 à 1785.  

Dominique Gros, maire de Metz était fier de participer à cette inauguration, "c'est une pierre de plus à notre mémoire de l'Histoire judaïque qui honore notre ville."

Le sous-préfet de la Moselle, George Bos, a quant à lui pointé du doigt "ceux qui recherchent à diviser les peuples, cette stèle est un rappel lumineux de leur ignorance."

Les rabbins venus d'autres pays étaient très enthousiastes concernant cette stèle.

Ils espèrent néanmoins que lors de leur prochain voyage à Metz, le parking qui a pris la place de l'ancien cimetière juif sera totalement enlevé, pour que le lieu redevienne sacré.  

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus