• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Mondial Air Ballons. Venez tôt! La foule des grands jours attendue ce dimanche pour le dernier jour de la manifestation

Des milliers de voitures prises dans des bouchons pour accéder au Mondial Air Ballons, samedi 03 août 2019. / © Fred Lecocq
Des milliers de voitures prises dans des bouchons pour accéder au Mondial Air Ballons, samedi 03 août 2019. / © Fred Lecocq

Ce samedi 03 août a été une journée record pour les organisateurs du Grand Est Mondial Air Ballons qui ont fait face à un afflux incroyable de spectateurs avec en plus 50 km de bouchons. Pour ce dimanche, venez avant 13h pour profiter pleinement du spectacle et éviter d'être bloqués sur la route.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

En trois éditions de Mondial Air Ballons, je n'ai jamais vu cela!
- Cdt Pascal Niggemann, commandant la compagnie de Briey

Nous n'avons jamais connu une telle affluence.
- Philippe Buron-Pilâtre, organisateur du Grand Est Mondial Air Ballons

"Venez avant 13h!"

Près de 80.000 personnes étaient présentes sur le site de Chambley Planet'Air ce samedi 03 août 2019 et le même chiffre est attendu ce dimanche 04 août 2019, dernier jour de la manifestation.
Le conseil est donc de venir avant 13h aujourd'hui. Et pour occuper le public attendu en masse, toutes les animations sont ouvertes dès 10h.
Mais dès 6h30 ce dimanche matin, plusieurs milliers de personnes se pressaient déjà pour admirer sous un ciel magnifique, au lever du soleil, le 14e envol du GEMAB19.

Le responsable de la gendarmerie sur le site de Chambley et l'organisateur du Grand Est Mondial Air Ballons (GEMAB19) ont annoncé samedi à 19h15, à l'occasion d'un point presse non programmé, que l'affluence du jour avait atteint des records. C'est une journée où ont explosé tous les chiffres d'affluence.

"Ne venez plus après 16h!"

Samedi soir, sortant de l'hélicoptère avec à ses côtés, Denis Buron-Pilâtre, le frère de l'organisateur du Mondial Air Ballons, le représentant de la gendarmerie a fait le bilan de sa tournée aérienne d'observation des routes avoisinantes.
"Le premier bouchon débute à partir de la chapelle de Gorze, à l'est, le second depuis Puxieux, après Mars la Tour à nord et le troisième, d'environ dix kilomètres, se situe à l'ouest du site, en venant de la Meuse. Ces trois bouchons convergent vers Chambley. Les automobilistes doivent comprendre qu'ils arrivent trop tard. Même avec les deux parkings supplémentaires que nous avons mis en place et qui ne sont pas remplis, on ne peut pas faire rentrer 50.000 personnes en une heure sur un site par une seule route. Ce n'est pas possible, même avec un gendarme tous les vingt mètres. Les gens doivent venir plus tôt."
Parkings pleins et envol de ballons au Mondial Air Ballons, samedi 03 août 2019. / © Patrick Germain. France 3 Lorraine
Parkings pleins et envol de ballons au Mondial Air Ballons, samedi 03 août 2019. / © Patrick Germain. France 3 Lorraine

Philippe Buron-Pilâtre s'attend à une situation au moins identique ce dimanche. Il demande donc au public de venir plus tôt.
"Ce samedi, et donc demain dimanche également, la circulation commencent à ralentir après 13h, venez entre 10h et 13h. A 16h c'est de la folie. Il faut venir avant, et profite des activités. Nous proposons plus de cinquante animations, dès 3 ans, et demain ces animations débuteront dès 10h."

Coup de chaud d'un conducteur

Un homme a été placé en garde à vue après avoir renversé un agent de sécurité qui lui bloquait l'accès au parking de l'entrée B du site, en milieu d'après-midi.
Il a ensuite pris la fuite avant d'être intercepté par le dispositif aussitôt mis en place conjointement par la brigade de recherche de Briey et la brigade de recherche de Mars-la-Tour.
Immédiatement placé en garde-à-vue pour "violence avec arme par destination", le chauffard, interpellé à la sortie aérostiers, a reconnu les faits et expliqué ,qu'il avait perdu le contrôle de ses nerfs et qu'il regrettait de s'être ainsi comporté.
Le dossier est désormais entre les mains du Parquet de Briey qui décidera de son sort.

Pris en charge par les services de secours présents sur l'aérodrome de Chambley Planet'Air, le vigile, âgé de 32 ans, souffre de multiples contusions et probablement d'une fracture. Il a été transporté à l'hôpital de Briey mais ses jours ne sont pas en danger.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus