Musique : Chapelier Fou en concert au Trianon, à Paris, le 7 février 2023, rencontre avec un artiste expérimentateur

Publié le
Écrit par Malika Boudiba .

L'artiste lorrain, Chapelier Fou, sera au Trianon à Paris le 7 février 2023 avec un ensemble pour un concert acoustique. L’occasion de rencontrer un musicien discret, aux jardins secrets étonnants.

Il est friand d’Urbex (exploration urbaine), qu'il pratique de préférence dans des forts. Il aime la randonnée en milieux inconnus. Il adore la contemplation de paysages industriels, et ce n’est pas très étonnant. Tous ces lieux sont des capsules temporelles. L’inspirent-ils pour ce qu’ils lui racontent ou parce qu’il aime s’y trouver. Il suffit d’écouter et de regarder "Amoxicilline", single de son album "Chapeler Fou Ensemble7e ", édité chez Ici d’ailleurs... pour se faire une petite idée.

Chapelier Fou, petit prince de l’électronique après un parcours dans le classique, là aussi rien d’étonnant. C’est justement cette curiosité, ce besoin d'explorer des univers parallèles qui font sa marque de fabrique. Peu importe l’objet, pourvu qu’il y ait le son. Le mardi 7 février 2023, il sera au Trianon à Paris avec un concert entièrement acoustique. À ses côtés, ses amis et musiciens.

Jouer sans électricité m’a motivé dans cette période alors complétement apocalyptique. C’était rassurant de se dire que l’on pouvait jouer sans rien.

Chapelier Fou

"Cet ensemble avec sept musiciens a été monté vers la fin de la période covid. Il s’agit d’un réarrangement de morceaux anciens dans une version totalement acoustique. Jouer sans électricité m’a motivé dans cette période alors complétement apocalyptique. C’était rassurant de se dire que l’on pouvait jouer sans rien. C’était aussi rassurant du point de vue de la composition de se dire qu’un morceau pouvait fonctionner sans la partie "sound design".

Un concert unique devait avoir lieu en public à l’Arsenal de Metz en avril 2021, mais du fait de la pandémie, il a été joué à huis clos et filmé par Arte concert. Ce concert, qui devait être unique, s’est retrouvé programmé pour une tournée avec une date au Trianon le 7 février. Nous sommes ravis."

Le 7 février 2023, lors de ce qu’il appelle une grande fête, en plus de son groupe de musiciens, il y aura quelques invités surprises sur la scène. Et comme c’est une surprise, on n'en saura pas plus. 

Chapelier Fou, de son vrai nom Louis Warynski est né à Metz, en Lorraine. Une région où il aime donc profiter de randonnées insolites dans les forts. Quand on lui demande s’il a un souvenir d’enfance particulier, il répond sans hésiter, le concert d’Archie Shepp aux Trinitaires à Metz. Il a alors 9 ans. 

Il a 9 ans quand il rencontre Archie Shepp dans sa loge, lors d'un concert à Metz. ©France Télévisions

Il n’y aura pas de nouvel album. Je ne suis pas dans cette dynamique-là pour l’instant. J’ai envie de travailler avec d’autres gens, d’expérimenter d’autres choses dans la musique.

Chapelier Fou

2023, une belle année en perspective pour Chapelier fou qui participe  à une installation interactive Intitulée "Play with me" avec Éric Arnal-Burtschy, artiste chorégraphe. "C’est comme un terrain de jeu avec des balançoires, des tourniquets sauf qu’ils génèrent de la musique. Il y a eu quelques dates. On travaille encore dessus. On cherche une version concert.

Il n’y aura pas de nouvel album. Je ne suis pas dans cette dynamique-là pour l’instant. J’ai envie de travailler avec d’autres gens, d’expérimenter d’autres choses dans la musique. Je travaille sur la réalité virtuelle pour une expérience narrative."

Chapelier Fou est en pleine exploration, comme pour son autre passion, la visite de lieux insolites, pour ouvrir d’autres portes de son propre univers.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité