Pokemon Go, il chasse pour vous !

Les tarifs débutent à 2 euros.
Les tarifs débutent à 2 euros.

C'est ce qui s'appelle surfer sur la vague. Un messin vient de publier une annonce sur Le Bon Coin, pour vendre des services dans l'air du temps. Chasser les Pokemon à votre place ! 

Par Matthieu Mercier

Depuis son lancement officiel en France, le 24 juillet, la chasse au Pokemon Go donne des idées à chacun. Le phénomène est tellement vaste qu'une économie du jeu parallèle est en train de voir le jour. Ainsi, alors que certaines entreprises se demandent comment attirer les dresseurs près de chez eux, et que les office de tourisme rivalisent d'ingéniosité pour allier tourisme et chasse aux Pokemon, d'autres ont inventé la chasse facturée.

Sur le Bon Coin, le site de petites annonces, un habitant de Metz, Docteur Pikachu, propose de trouver pour vous les fameuses créatures virtuelles. Plus besoin de marcher, il suffit de payer ! 
Son annonce s'adresse aux chasseurs qui ont tenté l'aventure et tendent à s'épuiser. Ils commencent à être nombreux.

"Marre de marcher pendant des heures pour trouver un Ronflex ?
Vous avez enfin réussi à dénicher un Dracolosse mais celui-ci s'est fait la malle lors de votre premier lancer de Pokéball ?
Vous trouvez que les Roucool, Nosferapti et Rattata c'est cool mais vous aimeriez des Pokémon plus rares ?
Ne cherchez plus, j'ai la solution à tous vos problèmes...!"

"Titulaire d'un doctorat en médecine Pokémon, j'ai également acquis au fil de mon cursus de très solides compétences pour le dressage et la capture des Pokémon.
Les hautes herbes n'ont plus de secret pour moi et je suis capable de trouver n'importe quel Pokémon pour vous moyennant rémunération..."


Les services du "docteur Pikachu" commencent à 1 euro. Le prix de la quête. 

1 Pokémon au choix = 2Euro(s)
2 = 3Euro(s)
5 = 5Euro(s)

Paiement par Paypal ou chèque.

L'annonce précise que les "détails seront donnés par mail, et les preuves sur demande". Pokemoniste, un nouveau job en plus d'être un loisir phénoménal ? On s'en approche, car la firme Niantic qui orchestre le tout au niveau mondial, n'a pas dit son dernier mot. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus