Réparer au lieu de jeter : l’académie Murfy s’installe à Metz pour former des techniciens écoresponsables

Publié le
Écrit par Sophie Mercier (avec Christophe Gomond)
durée de la vidéo : 00h01mn52s
Implanté en Alsace-Lorraine depuis 2020, l’entreprise Murfy, qui propose des réparations d’électroménager à domicile, a ouvert sa propre académie de formation à Metz. La première promotion a fait sa rentrée il y a quelques jours. ©Christophe Gomond

Implanté en Alsace-Lorraine depuis 2020, l’entreprise Murfy, qui propose des réparations d’électroménager à domicile, a ouvert sa propre académie de formation à Metz (Moselle). La première promotion a fait sa rentrée.

Ils sont demandeurs d’emplois, en reconversion ou en fin d’études. Depuis la mi-octobre 2022, une quinzaine d’hommes a intégré la première promotion de l’académie Murfy de Metz. Une formation de 6 mois pour devenir réparateurs d’appareils électroménagers, et participer ainsi à la réduction du gaspillage.

Murfy, c’est d’abord le pari de 5 jeunes entrepreneurs : combattre le système consumériste du tout jetable, en réparant les appareils électroménagers au lieu de les jeter à la première panne. En juin 2018, ils décident de créer leur propre plateforme digitale de réparation hors-garantie qu’ils baptisent Murfy, en référence à la loi de Murphy : une loi empirique énonçant que si quelque chose peut mal tourner, alors cette chose finira infailliblement par mal tourner, à l’image des pannes en série qui peuvent toucher tous les appareils de la maison en même temps.

Lutter contre l’accumulation des déchets

À chaque panne, l’entreprise propose aux particuliers de réparer l’appareil à domicilie, ou de leur en débarrasser gratuitement pour le reconditionner en atelier et le revendre ensuite sur internet de 30 à 40% moins cher qu’un appareil neuf. Arrivé en Alsace-Lorraine en 2020, Murfy affirme avoir déjà réparé plus de 3.500 appareils.

Une lutte contre le gaspillage, qui s’allie à une volonté de revaloriser le travail manuel. Et pour former au mieux ses techniciens, l’entreprise a décidé de créer sa propre école de formation : l’académie Murfy. Après Paris, Lyon, Nantes, Lille, Toulouse, Marseille et Bordeaux, l’académie Murfy a ouvert ses portes en Moselle, à Metz.

Une formation pratique et un CDI à la clef

Les élèves suivent une formation pratique de 6 mois, comprenant 4 mois en ateliers de reconditionnement pour apprendre les bases du métier, et deux mois en déplacement chez des clients pour effectuer des réparations à domicile. Une formation pratique, rémunéré au smic dès le 3e mois de formation, et débouchant sur un CDI.

Car le secteur de la réparation est un marché porteur, soutenu par des mesures gouvernementales, comme la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (loi AGEC), qui crée au 1er janvier 2021 l’indice de réparabilité. Un indice qui permet au consommateur d’évaluer le caractère réparable d’un appareil neuf lors de l’achat, grâce à une note sur 10. Ainsi, plus la note est élevée, plus l’équipement sera facilement réparable. L’indicateur s’appuie notamment sur la possibilité de démonter facilement l’appareil, la disponibilité des pièces détachés et leur prix.

Un marché d’avenir

Un pas en avant vers une économie plus respectueuse de l’environnement, qui devrait se renforcer au 1er janvier 2024 avec la mise en place d’un indice de durabilité, avec de nouveaux critères tels que la fiabilité, la durée de vie ou la robustesse.  Avec pour objectif à terme d’atteindre 60% de taux de réparation des produits électriques et électroniques d’ici les cinq prochaines années.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité